Next
Sport Pari 1xbet

Cameroun - Action sociale : L'entreprise Fipcam fait don de deux salles de classe et un bureau équipés à l'école publique de Benebalot (Yaoundé-Nsimalen)

Cameroun - Action sociale : L'entreprise Fipcam fait don de deux salles de classe et un bureau équipés à l'école publique de Benebalot (Yaoundé-Nsimalen)

Nous sommes là à Benebalot, non loin de Nsimalen, une zone périphérique de la ville de Yaoundé, la capitale camerounaise.

Suite à la création de la piste d’atterrissage de l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen, Benebalot a été divisé en deux parties, laissant d’un côté le village et de l’autre côté, l’école publique, ce qui rendait difficile l’accès des enfants de Benebalot à l’éducation. C’est sur demande des populations riveraines jusque-là sans école, qu’en août 2014, par décision N°0213/MINEDUB/SG/DEMP/DREB-CE du ministre de l’Education de base, ce petit village a finalement bénéficié de l’autorisation de création d’une école maternelle, suivie de l’affectation d’une directrice. Mais, faute d’infrastructure, c’est une maison d’habitation qui servait de salle de classe aux enfants, et de bureau à leur directrice, Madame Mani Agathe. 


C’est au vu de toutes ces difficultés et grâce à l’excellente collaboration que l’entreprise citoyenne Fipcam entretient avec la mairie de Mfou, que Monsieur Muller Stéphane, administrateur général adjoint de ladite société, a décidé d’offrir pour

une énième fois, aux tout-petits de 3 à 6 ans un cadre propice agréable, accueillant et sécurisé pour démarrer leur éducation. Plus concrètement, la société fipcam a fait don à Benebalot, de deux salles de classe équipées pour les enfants, d’un bureau assorti du secrétariat tous équipés pour la directrice, et d’un bloc de trois toilettes externes pour le bien-être de tous ceux qui fréquentent au quotidien ces lieux de transmission du savoir.


L’inauguration de ces infrastructures a eu lieu le samedi 09 juin dernier, en présence d’une foule nombreuse et des autorités administratives, traditionnelles et religieuses. Et de l’avis de la responsable sociale de l’entreprise madame Zongang Judith, la joie des riverains, des parents d’élèves et de la communauté éducative étaient totale et perceptible. Une joie que les populations locales ont manifesté dans une grande euphorie ponctuée de danses traditionnelles et même d’une célébration ecclésiastique. Les remerciements et éloges sont allés également à l’encontre des techniciens de l’entreprise fipcam pour la construction de cette œuvre de bon aloi. 



Aude Bilanga

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac