Next

Le patronat camerounais propose des réformes fiscales au gouvernement

Le patronat camerounais propose des réformes fiscales au gouvernement

Le Groupement interpatronal du Cameroun (GICAM) va remettre, ce 28 mai 2018, au ministre des Finances, Louis Paul Motaze, ses propositions de réformes fiscales préparées par son groupe de travail à l’intention du gouvernement.

A travers ce document, fruit d’une synergie entre associations professionnelles et de dirigeants de grandes entreprises, le patronat entend prendre une part active dans l’élaboration de la politique fiscalo-douanière des pouvoirs publics, mais aussi participer à la refondation du partenariat entre le ministère des Finances et le secteur privé, explique le GICAM dans un communiqué de presse.
En avril dernier, le bureau exécutif du GICAM, reçu à la présidence de la République, avait souhaité l’avènement d’«un nouveau souffle qui imprime une nouvelle dynamique de l’engagement des réformes structurelles», et demandé «un engagement résolu du gouvernement» en faveur d’un dialogue public-privé fécond, stimulant et durable».

Likebets

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac