Next

Cameroun - Kareyce Fotso : « Clarisse Valérie nous a alerté... rien n'a été fait »

Cameroun - Kareyce Fotso : « Clarisse Valérie nous a alerté... rien n'a été fait »

Réagissant au décès de l’artiste musicienne Clarisse Wopso, la chanteuse Kareyce Fotso s’insurge de l’hypocrisie des internautes, des proches et autres amis de la défunte qui n’aurait rien fait pour lui venir en aide à ses derniers jours.

C’est aux encablures de 15heures 18 minutes que Kareyce Fotso se fend de ce message sur son compte Facebook ce 02 août 2018. L’artiste n’y va pas du dos de la cuillère dans ce texte barré du titre « QUELLE HYPOCRISIE! ». Entre les lignes on lit l’étonnement de la musicienne devant la logorrhée de messages de condoléances qui fusent de part et d’autres pour honorer l’âme de la fille du Dja et Lobo. « Parlons un peu comme au pays. Je dis hein, la sorcellerie nous donne même quoi ? Aujourd'hui nous sommes subitement tous des frères, des sœurs, des amis de Wopso. Donc elle avait des parents, des amis, des collègues beaucoup comme ça ? Je wanda sur nous hein » s’interroge l’artiste ; et de poursuivre que Clarisse Valérie avait tendu une main à l’aide que personne n’a saisi « Cette femme nous a tous alerté, interpelé.

Mais rien n'a été fait. Au contraire, on se précipitait pour partager ses posts (des appels à l'aide, bon sang), à l’insulter… [On la qualifiait notamment de démente sinon de possédée, ndlr] ». La musicienne de 38 ans a tiré sa révérence ce 1er aout en France « [A présent, ndlr] nous l'aimons tous, la mettons comme photo de profil. J'entends des "wèèè" par-ci, "nonnn que Wopso est morte" par-là, en passant par des "c’est pas vrai" ». À en croire Kareyce Fotso, la reine du Wopso mourait tous les jours à petit feu sous le regard impuissant de chacun « NOUS » « qui achevons la sale besogne ». De manière sibylline elle s’exclut de ce « NOUS » au motif qu’elle n’a rien pu faire pour aider la disparue. A LA PLACE D’UN VŒU POUR LE REPOS DE L’AME DU « DIAMANT DE DIEU » comme le recommande les usages, Kareyce Fotso conclut son post par un précepte de circonstance « Autour de nous il y a des centaines de Wopso. Avec les RS, dès qu'un frère est en danger, on filme au lieu de sauver, des gens se battent, on filme au lieu de séparer etc. La quête du Buzz a phagocyté notre humanisme au point de nous rendre sourds et aveugles. Quelle tragédie. » Peut-on lire.


Romulus Dorval KUESSIE, 237online.com

  • 2 commentaires pour cet article
  • Perotin
    Perotin

    Elle était une femme exceptionnelle je suis très, choqué de sa, fin de vie, quant à cette artiste Fotso c'est elle l'hypocrite qui n'a, rien fait pour la sauver malgré ses, moyens

    Fermer
    Fermer
    Voulez-vous signaler ce commentaire de Perotin aux administrateurs du site?
  • Hubert tongo
    Hubert tongo

    Bien dit kareyce,l'humanisme est passé où ?

    Fermer
    Fermer
    Voulez-vous signaler ce commentaire de Hubert tongo aux administrateurs du site?

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac