Next
Le courant électrique tue. Faisons-y attention

Cameroun: Une société de cautionnement mutuel pour les PME de la sous-traitance

Cameroun: Une société de cautionnement mutuel pour les PME de la sous-traitance

L’institution qui vient résoudre les difficultés d’accès au financement des PME a élu les membres de ses différents organes au cours de sa première Assemblée générale tenue à Douala.

Les PME membres de la bourse de sous-traitance et de partenariat du Cameroun (BSTP-CMR) ont désormais un début de solution à leurs problèmes de financement. L’institution chargée de leur mise en relation avec les grandes entreprises a initié et contribué à la création d’une société de cautionnement mutuel à leur bénéfice.
Les membres chargés de l’animation de la structure ont été élus et installés vendredi dernier au cours de sa toute première Assemblée générale. Présidée, par Marthe Badjon Ndjepang, secrétaire général du ministère des petites et moyennes entreprises, de l’économie sociale et de l’artisanat et Présidente du Comité d’orientation de la BSTP, la rencontre tenue le 1er juin a permis la mise en place entre autres du conseil d’administration de la structure.
Le conseil d’administration mis en place est chargé d’approuver le projet de budget de la société, les conventions avec les institutions de crédit, de nommer le

Le courant électrique tue. Faisons-y attention
directeur et les autres responsables commerciaux et administratifs. L’assemblée générale devra également prendre toutes les mesures utiles à la poursuite des objectifs fixés dans les statuts. A sa suite, ont été élus, les membres du conseil de surveillance et du comité d’engagement.


Le bien-fondé des sociétés de cautionnement mutuel
Les sociétés de cautionnement mutuel sont généralement crées dans des contextes où il est difficile pour les PME d’obtenir un financement des institutions bancaires classiques. En effet, il est généralement difficile pour les banques d’évaluer les besoins financiers des Pme, les informations sur ces dernières étant souvent lacunaires du fait de leurs petites taille. Bien plus, les frais bancaires qui incombent aux petits entrepreneurs, hommes et femmes relatifs à l’examen de leur dossier en vue d’un éventuel financement sont élevés.
Les sociétés de cautionnement mutuel permettent face à cette situation une amélioration générale du rapport entre les banques et les entreprises dans la mesure où elles disposent d’informations sur les PME et leurs secteurs de production. Ces informations constituent une véritable valeur ajoutée pour les banques, étant entendu que les PME dans la grande majorité des cas, ne disposent pas d’une comptabilité régulière et opèrent dans des conditions très rudimentaires.


Marthe Badjon Ndjepang a exhortés les membres des organes mis en place de travailler pour le bien commun, pour l’intérêt supérieur de la nation dans tous leurs actes. « Cette société de cautionnement mutuel sera ce que vous souhaiterez qu’elle soit », leur a-t-elle rappelé.
La société de cautionnement mutuel crée fait suite à un atelier dénommé « Formation et Accompagnement des PME de sous-traitance sur les mécanismes de cotraitance et de cautionnement mutuel » organisé par la BSTP au profit de ses membres. Au terme de celle-ci, il avait été jeté les bases de la constitution d’une société de cautionnement mutuel pour résoudre les difficultés d’accès au financement des PME/PMI. Un projet devenu réalité. L’adhésion à la nouvelle société reste ouverte à tous les PME/PMI membres de la Bstp.


Oumarou Doukhali, 237online.com

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac