Next

Pour la stabilité de la cote d'ivoire, Guillaume Soro n'a plus sa place à la tête du parlement

Pour la stabilité de la cote d'ivoire, Guillaume Soro n'a plus sa place à la tête du parlement

Dans un régime présidentiel comme le nôtre, il est bon que le président pour dérouler son programme puisse avoir la majorité au parlement.

Mieux à la tête de ce parlement il est important que celui qui doit y être puisse aider le gourvenement à progresser. Ça doit être une équipe pour un même objectif : réussir à appliquer le programme pour lequel le président de la république a été élu.
Par conséquent le président de l'assemblée nationale a pour obligation dans sa communication d'expliquer la ligne du président de la république au peuple vivant en côte d'Ivoire et à l'extérieur.
Quand un président de l'assemblée nationale commence à défier les lois et les décisions des juges. Quand un président de l'assemblée nationale qualifie de prisonniers politiques,là où les juges ont retenu la qualification au vue des faits de prisonniers de droit commun. Quand un PAN se permet de saboter les actions du gouvernement à l'extérieur en expliquant à son auditoire que le gouvernement n'aurait pas dû agir dans ce sens.

Quand un président de l'assemblée nationale explique qu'il est le seul qui parle de réconciliation ( C'est sous entendu que le PR est contre la réconciliation ). Quand un président se permet des sorties hasardeuses pour affirmer à demi mot que le parti au pouvoir est responsable de la tentative d'assassinat dont il a été victime ( alors qu'il est député et aurait pu demander une enquête parlementaire), je comprend pas pourquoi il doit encore rester à tête de notre parlement.
La loi garantie la liberté d'expression. Mais quand on assume certaines fonctions, celà équivaut à accepter de limiter sa liberté d'expression.
On ne peut empêcher une personne de critiquer. Par contre il est inacceptable d'appartenir à la mouvance présidentielle et se comporter comme un opposant. Le RDR peut garder Soro comme vice président ( C'est leur cuisine interne). Mais pour ce qui est de la vie de la nation et de la stabilité des institutions, Guillaume Soro n'a plus sa place à la tête de notre parlement. La république c'est pas la rébellion où un porte parole dit tout et nimporte quoi.
Il ne peut pas se pavaner avec le passeport diplomatique et pourfendre la république. Il ne peut pas bénéficier des largesse de l'Etat et narguer la république. L'imposture a trop duré il est impérieux que sa finisse.


Angeline Linda Akmel, lebanco.net

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac