Next
Le courant électrique tue. Faisons-y attention

Cameroun - Can 2019: La voirie de Bafoussam sera métamorphosée

Cameroun - Can 2019: La voirie de Bafoussam sera métamorphosée

En attendant le démarrage des travaux du C2D en mai prochain, les chantiers actuels amorcent le début de la transformation de la ville.

Axe Entrée stade municipal Bafoussam – Evêché. Malgré les remblais qui ont été récemment faits par la Communauté urbaine en cette saison sèche pour améliorer la mobilité urbaine, ce tronçon demeure un souci pour les riverains. Autre axe, c’est celui qui part de la place des fêtes de Bafoussam pour la Socada. Ici aussi, il faut savoir jongler avec les nids de poule, malgré les remblais effectués récemment. La situation n’est guère reluisante dans les autres quartiers de la ville.
Selon certains habitants, le visage actuel de Bafoussam est assez hideux. Les nids de poule, l’insalubrité et le désordre urbain constituent le lot quotidien des populations. Pour rallier certains quartiers, il faut user de prudence, sous peine de se retrouver à même le sol, les vêtements complètement poussiéreux. Les travaux lancés depuis bientôt une semaine sur l’axe monument Wanko – Carrefour Total d’en bas ont donc pour but d’amorcer déjà

Le courant électrique tue. Faisons-y attention
le premier changement de la capitale régionale de l’Ouest qui va abriter l’une des poules de la CAN 2019.
Ces travaux sont d’autant plus judicieux qu’ils sont lancés avant ceux du C2D dont le démarrage est désormais prévu pour mai 2018, selon le chronogramme de la cellule locale basée à Bafoussam. « Actuellement, quatre entreprises ont déjà été préqualifiées.
Les dossiers d’appels d’offres leur seront envoyés et elles auront 28 jours environ pour soumettre leurs offres. A l’issue de ce processus, on choisira l’entreprise la mieux à même de réaliser les travaux prévus dans le cadre du C2D », explique une source interne à la cellule locale du C2D.
Outre l’axe du monument Wanko-carrefour SGC/SCB/Crédit lyonnais, l’entreprise Routd’Af va aussi s’atteler sur les tronçons menant à l’hôpital régional et à la nouvelle cathédrale de Bafoussam. Pour un coût total de 5 milliards de F.
A côté de ces chantiers importants, on note les travaux de réhabilitation de l’axe Tonga-Bafoussam-Babadjou qui rentrent dans le cadre de l’exécution du programme routier du ministère des Travaux publics. A en croire le délégué régional des Travaux publics de l’Ouest, Elie Mba, depuis l’année dernière, ce programme a été réorienté, réajusté pour répondre à un certain nombre de besoins dont celui de l’organisation de la CAN.
C’est dans ce contexte que le ministre Emmanuel Nganou Djoumessi a instruit dans le cadre de ce projet que la traversée urbaine de Bafoussam soit une priorité. Il a même fixé un deadline, à savoir octobre 2018 pour que la voirie urbaine de Bafoussam soit livrée.
Le fait notable ici, c’est que l’entreprise chinoise, China Rail Way Engineering group Co. Ltd, en charge des travaux, va aussi construire, en accompagnement du projet, 2 km de route à Tonga, 5 km à Bangangté, 3 km à Bandjoun, 7 km à Bafoussam, 5 km à Mbouda et 2 km à Babadjou. Le C2D, lui, viendra alors parfaire cet ensemble pour que Bafoussam, enfin, dispose d’une voirie moderne qui lui permette d’accueillir tout type de touriste sur son sol.


Eric Vincent FOMO

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac