Next

Cameroun: Un voleur échappe à la justice populaire à Maroua

Cameroun: Un voleur échappe à la justice populaire à Maroua

La nuit du mercredi 23 mai dernier a été particulièrement agitée au quartier Douggoi à Maroua.

Un voleur pris en fragrant délit a failli payer de sa vie une tentative de vol de oto. Il n’aura la vie sauve que grâce à deux éléments de la gendarmerie nationale en faction dans une résidence au quartier.
L’infortuné a été surpris en flagrant délit de vol dans une mosquée au quartier Douggoi. Alors que les fidèles musulmans étaient en train d’effectuer la grande prière nocturne du ramadan, celui-ci a tenté de s’échapper avec une moto.
Malheureusement pour lui, un passant qui a vécu la scène a donné l’alerte. «J’étais en train de passer à côté de la mosquée puis j’ai vu une personne sortir de cette mosquée pendant que les autres priaient puis il s’est mis à brutaliser une moto dans le but de la déverrouiller, j’ai tout de suite compris que c’était un voleur, j’ai immédiatement donné l’alerte», explique un témoin. Une fois que le signal

Likebets
de la présence d’un voleur a été donné, les fidèles musulmans se sont mis à la chasse du malfaiteur.
Le voleur a alors mis ses jambes au cou mais 800 mètres plus loin, il a été rattrapé par la foule. Une fois appréhendé, les populations qui étaient armées des gourdins autres armes blanches, ont commencé à lui infliger des coups.
Heureusement pour le voleur, deux éléments de la gendarmerie étaient postés devant une résidence, ceux-ci ont après moults tentatives de ramener les justiciers du jour à la raison ont fait appels à la police qui ont embarqué le bandit d’être au centre de plusieurs réseaux de vol de motos dans la ville de Maroua.


Ali Magra Abakar

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac