Next

MINFI: 700 000 Fcfa exigés aux Enseignants pour toucher leur rappel

MINFI: 700 000 Fcfa exigés aux Enseignants pour toucher leur rappel

Des enseignants programmés pour toucher 5 millions de Fcfa sont approchés par des intermédiaires qui leur font la proposition de verser cette somme chacun pour bénéficier de l’autorisation du Minfi.

Un matin, le téléphone de Jules T..., jeune enseignant, crépite et lui sert un avis d’une banque de la place qui lui annonce que son compte a été crédité de la somme de 3 millions de FCFA. Désargenté et poursuivi par des usuriers qui exigent avec véhémence le remboursement de dettes contractées pour soigner sa mère, c’est la fin du cauchemar, pense-t-il, vécu par lui depuis près de de 40 mois. Hélas, il va déchanter très vite. Car, devant le guichet de la banque, l’on lui apprend que son compte est bloqué et que seule l’autorisation du ministère des finances est requise pour qu’il rentre en possession de son argent. Après une petite enquête, Jules T... apprend que le comité ad hoc mis en place pour apurer les arriérés des enseignants, avait pourtant bien défini les rôles. Le ministère de la fonction publique (Minfopra) certifie les dossiers et transmet

ceux-ci au ministère des enseignements secondaires et techniques (Minesec) qui fait suivre au Ministère des finances (Minfi) pour paiement. Alors que toutes les parties prenantes font leur part de boulot, le goulet d’étranglement se situe au niveau du Minfi qui refuse obstinément de solder les arriérés des enseignants. Les autorisations du Minfi se font au compte-goutte et semble-t-il à tête chercheuse avec des incongruités incroyables. Au soir du 31 août 2017, seuls 04 chanceux ont bénéficié de la « grâce » du Minfi. Ses espoirs s’écroulent comme un jeu de cartes. Non seulement, la santé de sa mère est hypothéquée mais il se demande bien comment rejoindre son nouveau poste d’affectation dans la région de l’Est du Cameroun, depuis le Tsunami opéré par le Minesec Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe qui a remodelé la carte scolaire au Cameroun. Quel rendement attendre avec de tels enseignants ?


Henry Diabate Manden, La Voix du Centre

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac