Next

Cameroun : Vandalisme et fraude sur les installations électriques, l'Asceeel sensibilise !

Cameroun : Vandalisme et fraude sur les installations électriques, l'Asceeel sensibilise !

C'était pendant rencontre organisée ce 20 mars à Essos dans l'optique de sensibiliser et édifier le public et journalistes relativement aux conséquences du vandalisme et des fraudes perpétrées sur les installations électriques.

Le constat amer
Un point d'honneur a été mis sur le vandalisme et la fraude en marge de la célébration de la journée mondiale du consommateur ce 20 mars 2018. Si la manifestation arrive 5 jours après la journée arrêtée pour la célébrer en raison de quelques problèmes, Georges NGONO EDZOA n'a eu aucune difficulté pour édifier le public autour de la question. Au fil de cet échange qui débute à 11heures, Le président national d'ASCEEEL Cameroun partage un constat alarmant avec son auditoire ; les installations électriques sont de plus en plus en but à des coups de vol, elles sont détruites par quelques camerounais crapuleux ou malveillants. Il se trouve également que des installations frauduleuses sont légion dans les marchés, et davantage dans les cités universitaires. Ces mauvais branchements entre autres bavures ont des conséquences toutes aussi éloquentes. Il y a en primeur les incendies devenus monnaie courante

Likebets
dans les marchés, les cités universitaires, toute chose qui induit d'importantes pertes en ressources humaines et financières. Entre autres effets néfastes on a l'absence d'énergie électrique. Des conséquences, il y en a également du côté de l'opérateur de distribution d'énergie. ENEO perd près de 30? de son chiffre d'affaire chaque année en raison des manœuvres frauduleuses. La conférence a mis sur la même table, responsables d'ENEO, consommateurs, journalistes et autres responsables des ministères camerounais (Ministère du Commerce, Ministère de l'eau et de l'énergie) pour un travail en synergie qui donnera sur un meilleur confort des consommateurs.


Agir ensemble
Devant les dérives évoquées par le président national de l'ASCEEEL et corroborées par les secrétaire général du comité consultatif des consommateurs d'électricité siégeant auprès de l'Arsel, tous en appellent à l'action. Il a été précisé pendant la conférence que c'est un devoir pour les consommateurs de dénoncer tout cas de vandalisme dont ils seraient témoins, tant la sauvegarde des installations d'ENEO leur profite majoritairement. Qu'il leur incombe également de faire des branchements légaux chez eux pour se prémunir des cas d'accidents. Aussi a-t-il été indiqué que des réparations et autres dédommagements peuvent être faits par Eneo pour soulager chacun de ses consommateurs, à condition que l'entreprise soit alertée à temps. L'ASCEEEL Cameroun prend sur elle d'intervenir pour tous les cas non résolus soumis à son appréciation. Des consommateurs elle attend également qu'ils s'affilient convenablement à la structure pour bénéficier de tous les avantages y afférents. Aux responsables d'ENEO présents à l'occasion, quelques membres du public leurs ont recommandé de maximiser les moyens de communication avec les consommateurs, et surtout de veiller à un bon traitement des sous-traitants qui se voient souvent contraints de passer des accords frauduleux avec quelques consommateurs. L'entrevue arrivée à son terme, les membres de l'Asceeel ont effectué ce 20 mars 2018, des descentes sur le terrain dans l'optique de sensibiliser le plus grand nombre de consommateurs.


Romulus Dorval KUESSIE, 237online.com


 

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac