Next

Cameroun: BOUKAR KAOU, redoutable chef de guerre de Boko Haram capturé par l'armée camerounaise

Cameroun: BOUKAR KAOU, redoutable chef de guerre de Boko Haram capturé par l'armée camerounaise

Les forces de défense et de sécurités camerounaise ont lancé une opération spéciale contre Boko Haram dans la forêt de Madawaya en territoire nigérian, à sept kilomètres de nos frontières.

Face aux hommes et aux femmes de media, le Ministre de la Communication, Issa Tchiroma Bakary a tenue à donner des précisions concernant ce ratissage. 237online.com vous propose de découvrir en lecture le contenu du propos liminaire du Mincom pour cette rencontre.

Mesdames, Messieurs les Journalistes,
Je vous souhaite une chaleureuse bienvenue à l’occasion de la présente rencontre au cours de laquelle nous allons nous entretenir sur les derniers développements de la lutte que mène notre armée conjointement avec les forces coalisées, dans l’offensive contre la troupe terroriste Boko Haram. Je vous remercie de la spontanéité avec laquelle vous avez bien voulu répondre à l’invitation que je vous ai adressée il y a seulement quelques heures, pour y prendre part.

Mesdames, Messieurs les Journalistes,
J’ai le plaisir de vous annoncer qu’une fois de plus, nos vaillantes Forces de Défense viennent de mener une opération victorieuse contre les

positions stratégiques du groupe terroriste Boko Haram dans le cadre de la lutte que notre pays, sous la houlette de Son Excellence Paul BIYA, Président de la République et Chef des Armées, mènent contre cette horde criminelle et obscurantiste.
Les 10 au 11 mai 2016 en effet, les Forces Spéciales de Défense camerounaises, sous la bannière du secteur 1 de la Force Mixte Multinationale, appuyée par les opérations Alpha et Emergence 4 et en parfaite synergie avec les forces armées nigérianes, ont dirigé une offensive d’envergure contre des bases de Boko Haram dans la forêt de Madawaya en territoire nigérian, à sept kilomètres de nos frontières.
 
Au cours de cet assaut victorieux qui s’est soldé par la destruction complète de trois camps de Boko Haram, l’Emir Boko Haram de Kumshe, le dénommé BOUKAR KAOU, par ailleurs redoutable chef de guerre du groupe terroriste a été capturé en même temps que cinq de ses comparses criminels ; 58 de ces terroristes ont été définitivement neutralisés ; plusieurs armes récupérées, dont trois fusils d’assaut AK47, 02 fusils d’assaut FAL, 18 armes de chasse et de traite. Ont été également saisis, 12 boîtes de chargeurs, 211 munitions de divers calibres, des arcs, des sabres, des lances, des flèches, des haches, des couteaux, et divers objets de propagande du groupe terroriste.
Après les dernières opérations victorieuses menées dans les localités de Ngoshe et de Kumshe en territoire nigérian, l’assaut porté sur les positions de Boko Haram dans la forêt de Madawaya aura permis de confirmer que celles-ci constituaient effectivement de nouveaux camps d’entraînement où s’étaient repliés les terroristes ayant échappé aux offensives précédentes. En outre, la neutralisation et la destruction de ces camps d’entraînement aura permis de révéler que cette forêt, située à proximité de la frontière camerounaise, était en réalité une véritable base de lancement des kamikazes et d’attaques dirigées contre notre pays.  237online.com Toujours au terme de cette remarquable offensive, 46 otages ont été libérés et ramenés au Cameroun; parmi lesquelles 18 femmes dont 15 Nigérianes, 03 Camerounaises et 28 enfants. Aucune perte n’a été enregistrée dans les rangs de nos Forces de Défense.

Mesdames, Messieurs les Journalistes,
Cette autre offensive victorieuse de nos Forces de Défense permet de confirmer la ferme détermination du Chef de l’État, Son Excellence Paul BIYA, à mener une guerre sans merci contre les forces du crime, du mal et de la barbarie, contre Boko Haram, jusqu’à son éradication définitive.
Le Président de la République, Chef des Armées salue la bravoure de nos vaillants soldats et exprime à nos Forces de Défense et de Sécurité la satisfaction et les encouragements de la Nation toute entière dans le combat victorieux qu’elles mènent, de concert avec toutes les autres Armées de la coalition, contre l’obscurantisme et la barbarie perpétrés par le groupe terroriste Boko Haram.
C’est aussi l’occasion de saluer avec force et vigueur les liens de coopération fructueuse qui unissent le Cameroun et le Nigeria, comme en témoigne les rapports étroits qu’entretiennent nos deux Chefs d’État, le Président Paul BIYA du Cameroun et le Président MUHAMMADU BUHARI du Nigeria, avec pour points d’orgue les échanges économiques et les questions sécuritaires.   
À ce sujet justement, je voudrais parler des questions sécuritaires, il va sans dire que les visites croisées effectuées par les deux Chefs d’État – en juillet 2015 au Cameroun pour le Président BUHARI et plus récemment les 3 et 4 mai pour le Président BIYA au Nigeria – auront permis de renforcer l’entente entre nos deux Nations, dans l’objectif d’éradication finale du péril Boko Haram sur nos territoires respectifs. De plus, et comme je l’ai mentionné en vous annonçant le fait de cette offensive victorieuse, les Armées des pays de la ligne de front coalisées au sein de la Force Mixte Multinationale, viennent une fois de plus d’administrer la preuve de l’efficacité de leur synergie dans ce combat partagé contre les forces du mal et le syndicat du crime organisé.
Au nom du Gouvernement, je rends hommage à ce bel exemple de coopération inter-régionale entre les peuples et les nations africaines, et de soutien de la communauté internationale tout entière, unie tel un seul homme en appui à l’engagement de chacun des pays directement exposés à la folie meurtrière de Boko Haram. Toujours au nom du Gouvernement, je continue d’exhorter nos populations à la vigilance – une vigilance de tous les instants – et à un engagement inconditionnel auprès des autorités administratives et de nos Forces de Défense et de Sécurité en première ligne à la lutte contre Boko Haram et d’une manière générale, contre l’extrémisme violent dans notre pays.
Aux sirènes de la connivence avec l’ennemi exprimée de diverses manières, sous des oripeaux de défense de pseudo droits de l’Homme, mais qui en réalité ne visent qu’à saper le morale de notre engagement et de nos Forces de Défense et de Sécurité dans ce combat sans merci, j’affirme que jamais elles n’entameront la détermination du peuple camerounais, uni derrière son Chef, le Président de la République, Son Excellence Paul BIYA, Chef de l’État et Chef des Armées, à barrer la route à l’obscurantisme, à l’intolérance, à la tyrannie et au mépris de la condition et de la dignité humaines.
Quant à vous chers amis Journalistes, je ne saurais naturellement terminer sans vous dire toute la reconnaissance du Gouvernement et de la Nation tout entière, pour l’excellent travail que vous n’avez de cesse d’abattre, en termes d’accompagnement et de soutien à l’engagement de notre pays contre l’agression injustifiée que nous impose le terrorisme incarné sur nos terres par Boko Haram.  237online.com Je vous demande donc de continuer dans cette voie et de rester vous aussi vigilants, car une telle attitude vous honore et honore notre pays au plus haut point, puisqu’elle montre à suffisance comment les causes civilisationnelles et humanistes peuvent transcender toutes les différences et faire triompher les valeurs communément partagées par les peuples du monde, d’où qu’ils viennent et où qu’ils se trouvent. Ce n’est que par une telle communion d’esprit et une telle conjugaison de nos forces que le péril Boko Haram, qui visiblement connait ses derniers instants, sera définitivement éradiqué dans notre pays.
Je vous remercie de votre aimable attention.

  • 1 commentaires pour cet article
  • yves nyamsi
    yves nyamsi

    Bravo forces armées,félicitations pour cette offensive pour restaurer la paix, identite de notre pays le Cameroun.

    Fermer
    Fermer
    Voulez-vous signaler ce commentaire de yves nyamsi aux administrateurs du site?

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac