Next

Cameroun 2019: les responsables d'hôtels s'approprient les prescriptions de la CAF

Cameroun 2019: les responsables d'hôtels s'approprient les prescriptions de la CAF

Le ministère du Tourisme et des Loisirs a organisé un séminaire pour les édifier sur les conditions minimales prescrites par la CAF ce 10 janvier 2018 à Yaoundé.

À 48h de la mission d’inspection de la CAF au Cameroun, le ministre du Tourisme et des Loisirs tenait à sensibiliser la vingtaine des directeurs généraux d’hôtels. Principale exhortation faite par Bello Bouba Maïgari à ces derniers : « Tout mettre en œuvre pour que le Cameroun soit prêt à accueillir (…) la CAN 2019 dans les meilleures conditions. » Selon le ministre d’État, il faut offrir un séjour des plus agréables aux amis du Cameroun et autres amateurs du football qui viendront à l’occasion de cette compétition. Mais dans l’immédiat, le ministre a invité ces responsables d’hôtels à satisfaire les experts de la CAF par la qualité de leurs services. Cette première visite d’audit de la CAF est prévue du 12 au 23 janvier.
Hébergement aux normes de la CAF
Les prescriptions minimales de la CAF sont précises. Ainsi, une chambre doit tenir par exemple sur une superficie

Likebets
de 14 mètres carrés. De même, la signalétique extérieure doit renseigner sur les informations de base et les services offerts par l’hôtel. En outre, un service de réservation informatisée, un numéro vert interne et des services Navettes. À cela s’ajoutent, les espaces verts, les parkings couverts, le système d’éclairage avec minuteur et la climatisation ou la ventilation par chambre. Concernant la taille d’un hôtel, il doit disposer de 40 chambres minimum et de 02 suites.
Toujours en rapport avec les exigences de la CAF, chaque chambre doit être dotée de certaines commodités. Entre autres, un système d’eau chaude et froide, une connexion internet haut débit via la fibre optique, un téléviseur écran plat 32, une prise étanche dans la salle de bain. De plus, un restaurant pouvant accueillir 100 personnes et une boîte à pharmacie. Mais aussi d’une salle de relaxation, une piscine ouverte, plusieurs aires de jeu, un WC en porcelaine silencieux à fixation murale et un service de sécurité efficace.


Réaction
Omère Babong, Directeur des Travaux du Complexe hôtelier Tagidor Garden de Bangou, Ouest Cameroun.
« Nous sommes pratiquement aujourd’hui à 55% du taux de réalisation. Le complexe s’étale sur 16 hectares, avec 16 suites présidentielles. Il y a des suites juniors et des suites familiales. On a aussi un terrain d’entrainement de football aux normes internationales. Également, un terrain multi-sport et une salle de remise en forme. On a tout ce qu’il faut pour un hébergement à la dimension de la CAF. »


Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac