Next
Le courant électrique tue. Faisons-y attention

Eau potable: 85 milliards prêtés par la chine pour renforcer les réalisations dans 9 villes du cameroun

Eau potable: 85 milliards prêtés par la chine pour renforcer les réalisations dans 9 villes du cameroun

Bis repetita ! Pourrait-on dire, parlant du gouvernement de la République populaire de Chine, qui vient de remettre ça en déboursant à titre de prêt en faveur de notre pays, une somme de 85,440 milliards FCFA. Un geste particulièrement apprécié comme l'ont relevé les membres du gouvernement présent la cérémonie.

La signature de l'accord de prêt a eu lieu le 11 septembre dernier entre le ministre de l'Economie,
de la Planification et de l'Aménagement du territoire, Emmanuel Nganou Djoumessi, et neuf villes du Cameroun, tandis que les 440 autres milliards consisteront seront destinés à l'assistance technique à l'hôpital gynéco-obstétrique et pédiatrique Yaoundé ainsi qu'à ceux de Buea dans le Sud-Ouest et Mbalmayo dans le Centre. Il s'agit pour l'occurrence du maintien des équipements et de la formation des techniciens camerounais dans les domaines de la radiologie, de l'équipement de surveillance, de l'anesthésie, de l'électrophysiologie, de la fourniture des équipements et matériels médicaux…
Jean William Sollo peut s'en frotter les mains C'est la société de patrimoine Cameroon Water Utilities Corporation (Camwater) dont la mission est de pourvoir aux besoins en infrastructures du
secteur de l'eau potable au Cameroun, qui va s'en frotter les mains, quand on sait

Le courant électrique tue. Faisons-y attention
combien son patron Jean William Sollo se démène pour accomplir la tâche qui lui incombe dans le cadre des missions à lui assignées pour implémenter à son niveau la politique des grandes réalisations mise sur pied par le président de la république depuis sa réélection en 2011.
Cap sur quatre villes pour la première phase
Le prêt sans intérêt accordé par la Chine comme l'a souligné le ministre Atangana Kouna lors de la cérémonie constitue un caillou en moins dans la chaussure de la Camwater qui va pouvoir mettre aisément en œuvre quelques-uns de ses nombreux programmes d'approvisionnement en eau potable dans neuf villes dont Bafoussam, Bamenda, Kribi et Sangmélima constitueront la première phase grâce à cette aide financière. Cette première phase durera trois ans : un an d'études de faisabilité et de conception du projet et deux ans pour son exécution.
Le ministre Nganou Djoumessi qui s'est appesanti sur le prêt concernant les infrastructures
d'adduction d'eau potable et qui a souligné due l'eau c'est la vie a hautement apprécié le concours chinois qui témoigne s'il en était encore besoin, non seulement de la qualité des relations sino-camerounaises qui n'est plus à démontrer, mais surtout de la force de la coopération entre les deux pays. Il a également exprimé la reconnaissance du gouvernement camerounais vis-à-vis de
Pékin, au regard de l'importance que revêt le secteur de l'eau à ses yeux, non sans préciser que le
Cameroun a fourni des efforts significatifs dans le sens de faciliter l'accès des populations à
l'eau potable dont le taux qui était de 45% en 2007 devrait culminer à 80% d'ici 2015. Et le
MINEPAT de souligner qu'au Cameroun L'accès à l'eau potable qui occupe une place de choix
dans l'agenda des réalisations gouvernementales est une condition indispensable au développement, non seulement parce qu'il fait partie des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), mais constitue également, mais un droit inaliénable de l'être humain.
L'Ambassadeur de Chine a quant à lui voulu voir en cet autre prêt, une manifestation de la sollicitude constante de son gouvernement visant à appuyer les efforts du Cameroun dans son combat
pour l'éradication de la pauvreté et de la souffrance, ainsi que pour l'atteinte de son objectif de devenir pays émergent d'ici 2035.



Pierre Claver Nkodo

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac