Next

Cameroun - N'Gaoundéré: El Hadj Aladji Abbo traîné en justice

Cameroun - N'Gaoundéré: El Hadj Aladji Abbo traîné en justice

Selon des sources concordantes, il est accusé par ses femmes de ménage de trafic d’influence, dénonciation calomnieuse, maltraitance et escroquerie.

Depuis le 11 janvier 2016, le richissime homme d’affaires et membre du Bureau politique du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) dans l’Adamaoua, Alhadji Abbo Mouhamadou Ousmanou est attendu devant la barre. L’homme  fait l’objet de poursuites judiciaires après la plainte déposée par Pascaline Satou, Marie Pauline Nkou, toutes ses femmes de ménage, d’une part, et Marc Alim Tenmbar, ainsi que l’enseignant d’université Prospère Nkou Mvondo, d’autre part. Tous l’accusent de dénonciation calomnieuse, trafic d’influence, maltraitance et escroquerie. En fait, les femmes de ménage soutiennent que le richissime homme d’affaires les avait fait arrêter puis déférer à la prison centrale de Ngaoundéré où elles écopent d’une peine de six mois, après les avoir accusé de vol. Mais devant le Tribunal, Alhadji Abbo peine à prouver qu’il a été victime de vol. 237online.com Sur conseil de Nkou Mvondo, apprend-on, les deux dames font appel et sont déclarées par le Cour d’appel

de l’Adamaoua, innocentes. Ce que refuse d’admettre le membre du bureau politique. Condamné à payer un franc symbolique à ses deux femmes, Alhadji Abbo Mouhamadou Ousmanou est débouté en cassation à la Cour Suprême. Le 11 janvier 2016, coup de tonnerre, Alhadji Abbo reçoit une assignation en justice. Cette fois, il est accusé par ses domestiques ainsi que par l’enseignant de droit de trafic d’influence et dénonciation calomnieuse. Au Tribunal de première instance de Ngaoundéré, où l’audience se déroule, l’absence de l’homme d’affaire aux audiences devient de plus en plus gênante pour les magistrats. «Il y a eu un premier renvoi pour identification du prévenu. Mais hélas, il ne s’est pas présenté pour des raisons que seul lui ignore. Ce 1er février 2016, il était attendu mais Alhadji Abbo ne s’est pas présenté. L’audience a été encore renvoyé», se lamente un magistrat proche du dossier. Le rôle numéro 1700/RP/15  à la demande des plaignants a été renvoyée. «La justice fera son travail et nous voulons que le droit soit dit. Parce que ce monsieur a usé de son influence, de son argent pour nous salir, et nous envoyer en prison. L’heure de la justice est arrivée et Alhadji Abbo devra payer», commente Pascaline Satou, l’une des plaignantes.  Cette ultime affaire vient à coup sûr tenir l’image de l’homme d’affaire dont la popularité et l’honneur sont écornés par ses nombreuses frasques. Lors de l’audience du 1er février 2016, en l’absence du richissime homme d’affaire, c’est le président du Tribunal qui s’est fait l’honneur de défendre Alhadji Abbo. Tous embarrassés, le président et les membres de la collégialité ont décidé de renvoyer l’audience pour deux semaines supplémentaires, le temps de permettre au Pdg du Groupe Amao de se présenter à l’audience. En tout cas, l’affaire s’annonce électrique pour la suite, ce d’autant plus que les plaignants conduits par Nkou Mvondo sont décidés d’en découdre avec le membre du bureau politique du Rdpc. Vrai ou faux ? C’est la grande question actuellement.
Toutes les tentatives de votre bihebdomadaire de joindre le milliardaire camerounais, ainsi que l’enseignant de droit de l’université de N’Gaoundéré, sont restées vaines toute la soirée d’hier. À suivre.

Ali Garba

  • 4 commentaires pour cet article
  • Fadil AMFO
    Fadil AMFO

    Merçi fils de modibbo nouhou allah hokkou en al'djannah

    Fermer
    Fermer
    Voulez-vous signaler ce commentaire de Fadil AMFO aux administrateurs du site?
  • Jonathan
    Jonathan

    un stylo pese plus qu'un sac d'argent

    Fermer
    Fermer
    Voulez-vous signaler ce commentaire de Jonathan aux administrateurs du site?
  • oumar
    oumar

    allah jouttîne balde douttiwa

    Fermer
    Fermer
    Voulez-vous signaler ce commentaire de oumar aux administrateurs du site?
  • Aboubakar Ahmad
    Aboubakar Ahmad

    Min Getti Allah Dokkoudo Aladji Abbo Daraja

    Fermer
    Fermer
    Voulez-vous signaler ce commentaire de Aboubakar Ahmad aux administrateurs du site?

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac