Next

Cameroun - Investissement : 40 milliards de Fcfa pour l'extension de Cimencam

Cameroun - Investissement : 40 milliards de Fcfa pour l'extension de Cimencam

Selon Emmanuel Rigaux, patron de la zone Afrique pour LafargeHolcim, cet investissement va porter l’offre locale du groupe à 2,1 millions de tonnes de ciment par an.

Cimencam veut booster ses capacités de production. La filiale camerounaise du géant Lafarge Holcim, a en effet décidé de lancer les études techniques pour la construction de l’extension de son unité de broyage située sur le site de Figuil. L’investissement, en vue de cette extension, nécessite la bagatelle de 60 millions d’euros, soit l’équivalent d’à peu près 40 milliards de Fcfa. C’est dans la localité de Biou, arrondissement de Figuil dans le Mayo-Louti, que ces nouvelles installations seront implantées. A travers cet investissement, les Cimenteries du Cameroun espèrent renforcer l’offre, avoisinant les 600.000 tonnes de ciment par an. La capacité annuelle de production de Cimencam devrait ainsi passer de 1,5 millions de tonnes à 2,1 millions de tonnes de ciment.


Combler la demande sous régionale
Une partie de cette production supplémentaire de ciment permettra déjà à Cimencam de répondre aux sollicitations sans cesse croissantes venant des régions

Likebets
septentrionales du Cameroun. L’autre partie quant à elle, devrait être exportée vers les pays voisins, notamment le Tchad, explique Emmanuel Rigaux, PDG du groupe Lafarge Holcim zone Afrique. Venu personnellement assister au lancement du projet, Emmanuel Rigaux a pu prendre connaissance de la réalité sur le terrain, en compagnie du Directeur général de Cimencam, Pierre Damnon. « J’ai tenu à rencontrer monsieur le gouverneur de la région du Nord pour lui témoigner toute notre gratitude pour le soutien apporté dans le développement de l’usine de Figuil depuis plusieurs décennies, et partager d’une part le rôle important que Figuil occupe dans notre dispositif industriel. Cimencam est le seul véritable cimentier camerounais, puisque nous sommes les seuls à produire du clinker ici à Figuil, et allons porter la croissance de Figuil à un niveau plus important, avec les investissements que nous allons mener très prochainement », a indiqué le PDG.


Chantiers de la CAN
Il a ensuite procédé à la visite des sites en chantier pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019, prévue pour le mois de juin de l’année à venir. Une visite motivée par le fait que son entreprise est la société prioritaire dans l’approvisionnement du ciment sur les chantiers. « Nous sommes très fiers de participer à la préparation des sites qui vont abriter la CAN 2019. Le fait que nous fournissions ces chantiers témoignent aussi que nos produits sont reconnus par les entreprises comme étant des produits de la plus haute qualité. Car, nous appartenons à un groupe international qui possède un laboratoire central extrêmement puissant, avec des équipes qui en toutes circonstances, ont toujours maintenu le niveau d’exigence qui est recommandé pour ce type de produit ».
Avec 400 employés, Cimencam revendique une présence équilibrée sur le territoire camerounais. Le cimentier dispose d’une station de broyage à Bonabéri (Douala), une cimenterie intégrée à Figuil dans le Nord et une centrale à béton basée à Yaoundé.


Olivier Bokale, cameroon-report

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac