Next

Cameroun: Camair-Co acquiert deux avions pour environ 25 milliards de FCFA

Cameroun: Camair-Co acquiert deux avions pour environ 25 milliards de FCFA

Le transfert de propriété des Boeing 737-700 « nouvelle génération », en location dans la compagnie depuis 2011, a eu lieu hier à Yaoundé entre la compagnie et la firme américaine Aviation Capital group.

La flotte de la Cameroon Airlines Corporation (Camair-Co) s’est enrichie de deux nouveaux avions. La compagnie vient de faire l’acquisition de deux Boeing 737-600 « nouvelle génération » (NG) immatriculés TJ-QCA et TJ-QCB. Ces deux aéronefs qui sont entrés dans la flotte de Camair-Co par un contrat de location en 2011, respectivement le 1er mars pour ce qui est du TJ-QCA et le 10 mai en ce qui concerne le TJ-QCB, appartiennent désormais à la compagnie aérienne à capitaux publics camerounais. Cette acquisition qui s’est matérialisée par la signature, hier à Yaoundé, des documents de transfert de propriété entre Enest Dikoum, directeur général (DG) de Camair-Co et un responsable de la société américaine Aviation Capital group (ACG), a couté à l’Etat du Cameroun 41,4 millions de dollars, soit environ 25 milliards de FCFA (au taux du 19 avril 2017, soit 1dollar à 612 FCFA). « Mais leur valeur estimée

est de 46 millions de dollars (environ 28 milliards de FCFA, ndlr), c’est ce qui est dans les livrets de Camair-co, certifiés », précise Ernest Dikoum. D’après le ministre des Transports (Mint), Edgar Alain Mebe Ngo’o, les fonds nécessaires à cette opération ont été débloqués en une seule fois par le président de la République. C’est donc une nouvelle ère qui s’ouvre pour la compagnie nationale dont le président de la République vient d’approuver le plan de restructuration proposé par Boeing. « La détermination du président de la République reste inébranlable pour redresser Camair-co qui doit être un levier de l’essor économique et de l’émergence du Cameroun, un puissant vecteur de l‘unité et de l’intégration nationale, et un porte-étendard de notre souveraineté », indique le Mint. Mais, au-delà d’être la preuve de l’envol définitif de Camair-Co, cette acquisition, qui met un terme au contrat de location des aéronefs, comporte un avantage financier certain pour la compagnie qui dépensait des sommes importantes pour s’acquitter des charges locatives. « Cette location aura coûté à Camair-co une somme de 19 milliards de FCFA. C’est donc un geste très fort dans le processus de la relance de cette compagnie », confie Edgar Alain Mebe Ngo’o. Au plan technique, la fiabilité des deux Boeing 737-700 NG, sortis de l’usine en 2005 et 2006, ne fait l’ombre d’aucun doute. « Les avions ont été expertisés par les deux cabinets les plus importants au monde, et je pense qu’il n’y a pas de problème à ce niveau. Ces avions sont en usage depuis 5 ans au Cameroun et aucun problème ne s’est jamais posé. Ils sont fabriqués pour 100 000 cycles, c'est-à-dire décollages et atterrissages, mais ils n’ont pas encore atteint 16 000 cycles, soit 20% de leur potentiel», explique le DG de Camair-Co. Autant dire qu’il s’agit d’aéronefs relativement neufs ayant un potentiel de navigabilité dont la compagnie peut désormais programmer en toute sérénité l’exploitation, ce qui n’était pas le cas avant cet achat . La fiche technique des deux Boeing bimoteurs à réaction indique qu’ils ont une capacité d’emport de 131 passagers dont 12 en première classe et 119 en classe économique, ainsi qu’un poids maximal au décollage de près de 75 tonnes. Au sein de la compagnie, l’on renseigne que l’exploitation des Boeing 737-700 NG devra permettre la densification des réseaux intérieur et sous-régional. « Toutes les grandes compagnies tirent leurs notoriété du réseau intérieur », confie un responsable. Ainsi, non seulement la ligne de Bafoussam va bientôt passer à une desserte quotidienne, mais aussi, on annonce la couverture à terme de « toutes les capitales régionales en fonction de la disponibilité des infrastructures aéroportuaires ».

Simplice Oyono

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac