Next

Cameroun - Alerte: Un cas de choléra confirmé à Douala

Cameroun - Alerte: Un cas de choléra confirmé à Douala

Après les régions du Nord et du Centre, un cas confirmé de choléra a été déclaré dans le District de Santé de Deïdo à Douala dans la région du Littoral.

L’épidémie de choléra est déclarée dans la ville de Douala, région du Littoral. Un cas notifié à l’hôpital Militaire de Douala mercredi dernier a été confirmé par l’Hôpital de district de Deïdo. Les résultats des autres cas signalés à l’hôpital de Nylon sont en attente. Les aires de santé de haute priorité pour l’instant sont les quartiers Ndongbong et Cité-Sic dans l’Arrondissement de Douala 5e.
Avant la ville de Douala, cette infection diarrhéique aiguë provoquée par l'ingestion d'aliments ou d'eau contaminés par le bacille Vibrio cholerae a déjà fait, selon le Ministre de la Santé publique, à la date du 14 juillet 2018, près de six morts, 43 cas traités et une cinquantaine de victime au Nord et à Yaoundé dans la région du Centre. Cette épidémie menace désormais de se propager sur l’ensemble du territoire national.
La première épidémie s’est déclarée au mois de mai dernier dans 4 districts

de santé de la région du Nord. Les épidémies de choléra sont récurrentes dans les régions septentrionales sahéliennes du Cameroun depuis 2010. L’une des plus importantes épidémies qui a touché une bonne partie du pays, est survenue en 2010 et a fait près 657 décès selon des sources officielles.
Le Ministre de la Santé publique rassure que toutes les dispositions nécessaires ont été prises dans toutes les autres Régions du Cameroun pour contenir l’épidémie. Toutefois, il invite les populations à plus de vigilance devant toute personne présentant une diarrhée aqueuse aigue avec ou sans vomissement.
Pour prévenir cette épidémie très contagieuse et mortelle, les précautions suivantes sont à prendre : « se laver régulièrement les mains avec de l’eau et du savon surtout avant et après les repas et au retour des toilettes ; utiliser systématiquement des latrines ou les W.C ; faire bouillir l’eau de boisson avant toute consommation ; laver les aliments et les consommer bien cuits à point ; laisser les soins funéraires aux professionnels » rappelle le Ministre de la Santé publique.


Marie Louise Simo

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac