Next
Le courant électrique tue. Faisons-y attention

Ségolène Royal piégée au Cameroun par la maire, Célestine Ketcha

Ségolène Royal piégée au Cameroun par la maire, Célestine Ketcha

Au Cameroun, le 12 juillet, dans le cadre du programme Femmes et énergie durable et en qualité d’ambassadrice de l’Alliance solaire internationale, Ségolène Royal s’est rendue à Bangangté (Ouest) à l’invitation de la maire, Célestine Ketcha.

Durant la cérémonie d’accueil, l’ancienne ministre française de l’Écologie a accepté de revêtir un boubou en ndop, le célèbre tissu traditionnel bamiléké en coton et fil de raphia, que la marque de luxe Hermès a récemment mis à l’honneur.
Sous l’objectif des photographes, Ketcha, qui ne cache plus son ambition de remplacer Jean Nkuete à la tête du parti au pouvoir, a subrepticement glissé un pagne à l’efgie de Paul Biya sur l’épaule de Ségolène Royal, la faisant passer pour un soutien du président-candidat. Furieuse après s’être aperçue de la manoeuvre, l’ex-ministre a immédiatement quitté Bangangté, sans un mot pour l’édile.

Le courant électrique tue. Faisons-y attention

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac