Next
Sport Pari 1xbet

La Chine accorde 610 millions d'euros au Cameroun

La Chine accorde 610 millions d'euros au Cameroun

En visite du 22 au 24 mars denier en Chine, le président camerounais Paul Biya a reçu de la Chine un don de 400 milliards de francs CFA (610 millions d’euros), réparti sur trois ans avec une première tranche de 334 milliards de francs CFA (509 millions d’euros).

D’après le ministre camerounais de l’économie, Alamine Ousmane Mey, le don est réparti sur trois années, soit 334 milliards pour cette année et le reste pour les années 2019 et 2020. Pour ce dernier, ce don n’est que la mise en œuvre de l’une des cinq conventions signées par Beijing et Yaoundé lors du séjour de Paul Biya dans le cadre de leur coopération.


Plusieurs accords de coopération ont été signés,
une convention de coopération économique et technique entre les gouvernements camerounais et chinois,
un mémorandum d’accord sur le développement des ressources humaines,
un protocole d’accord sur le renforcement de la coopération en matière d’infrastructures,
un accord-cadre entre la Commission nationale du développement et de la réforme de Chine et le ministère camerounais de l’Economie,
un prêt concessionnel pour la phase 2 du Projet d’alimentation en eau potable dans neuf villes camerounaises, pour laquelle l’Exim-Bank of China

s’est positionnée.


Dette annulée par la Chine
D’après le site de la Présidence du Cameroun, «le gouvernement chinois a promis d’annuler une partie de la dette du Cameroun ».
En octobre 2017, la Caisse autonome d’amortissement (CAA) évaluait à 2 033,2 milliards FCFA la dette du Cameroun vis-à-vis de la Chine à fin juin 2017, en hausse de 3,0% en glissement trimestriel et de 14,5% en glissement annuel.
Un protocole d’accord portant annulation des dettes du Cameroun vis-à-vis de la Chine, estimées à un peu plus de 15,360 milliards FCFA, a été signé en décembre 2005. Mais à cette époque, et ce mois-ci, Beijing n’a donné aucun montant, ni détail important sur cette annulation. D’ailleurs, le communiqué de la présidence reste également creux sur ce sujet.
Cependant lors de la visite au Cameroun de Yu Jianhu, vice-ministre chinois du commerce, du 29 novembre au 2 décembre 2017, le ministère camerounais de l’économie avait révélé que la relation avec la Chine faisait face à de nombreuses difficultés.


Une relation compliquée
Parmi ces problèmes, la Chine reproche au Cameroun «le non-respect des clauses contractuelles» par la partie camerounaise, avec par exemple dans le cadre des mécanismes de remboursement des prêts dédiés à la construction du port en eau profonde de Kribi (243, 17 milliards et 301, 57 milliards FCfa) et à l’acquisition des avions MA60 (36,43 milliards FCfa) en juillet 2012.
A cela s’ajoute, «les lenteurs dans le paiement du service de la dette» de la part de la Chine. Malgré ces soucis, la Chine est le premier pays pourvoyeur de fonds au Cameroun.
Ses interventions directes sont estimées à un peu plus de 3 000 milliards FCfa (4,5 milliards d’euros), via des prêts et dons octroyés à partir des différents bailleurs de fonds tels que le gouvernement de Chine, Export-Import Bank Of China, Industrial and Commercial Bank Of China, Bank of China…etc.
De plus, selon les sources du ministère camerounais en charge du commerce extérieur, le volume des échanges commerciaux entre les deux pays a atteint 1 510 milliards de francs CFA (2,3 milliards d’euros) en 2016.
La Chine est présente dans plusieurs domaines dans le pays, notamment, dans les infrastructures routières et portuaires, l’hydroélectricité, les logements sociaux, les télécommunications et l’aéronautique civile.


Chine Magazine

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac