Next
parcequaukamer.cm

Cameroun: Un nouveau visage du siège de la Cnps se dessine

Cameroun: Un nouveau visage du siège de la Cnps se dessine

L’immeuble subit depuis dernier des travaux de réhabilitation dont le but est d’améliorer les conditions de travail et la qualité de service.

Le siège de la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnps), situé à Yaoundé, Place de l’indépendance, aura bientôt un nouveau visage. L’immeuble subit depuis le lundi 12 juin 2017 des travaux de réhabilitation dont le montant n’a pas été révélé. Ils consistent à améliorer les conditions de travail et la qualité de service en résolvant les problèmes de déperdition thermique et d’étanchéité de la toiture-terrasse. Mais aussi, de rénover l’esthétique, d’augmenter sa hauteur par la construction d’un bureau panoramique, de réaménager l’espace accueil et réception au rez-de-chaussée, d’aménager l’espace extérieur par la création d’un jardin botanique, de construire un escalier de secours afin d’arrimer l’immeuble aux normes de sécurité et incendie, de remettre aux normes les installations de plomberie et d’électricité... Ce chantier, entamé quasiment dans la foulée du lancement des activités de célébration du cinquantenaire de l’organisme, est une première. En effet, inauguré à l’orée des années 70,

l’immeuble siège de la CNPS, n’avait jamais subi de travaux de lifting d’envergure. Or avec le temps, « les effets néfastes des intempéries ont fini par lui donner l’aspect extérieur qui ne paye pas de mine à l’exemple du système de climatisation défectueux depuis plus de vingt ans. Ce qui a conduit, dans un premier temps, à l’installation d’unités de climatisation par bureau, qui n’ont malheureusement contribué qu’à dénaturer des façades extérieures », écrit la société sur son site web. « Les travaux entamés le 12 juin, jour d’anniversaire pour la CNPS, vont permettre d’effectuer le ravalement des façades, mais aussi de rénover la climatisation, la plomberie, l’électricité et l’ensemble de l’immeuble », explique le directeur des affaires générales, Marie Akono Atangane. Compte tenu des risques liés à l’occupation permanente et la hauteur de l’immeuble, la direction générale avait introduit auprès du ministère des marchés Publics un avis d’appel d’offres en 2015, visant l’exécution des travaux simples de ravalement desdites façades. Des spécialistes ont également été contactés notamment le bureau d’études Arquivio Architecs Cameroun qui a produit une étude architecturale et technique satisfaisante, laquelle a permis à une entreprise des BTP de produire une offre technique et financière approuvée et adoptée par le conseil d’administration.

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac