Next

Cameroun: les appuis du Cerac aux populations vulnérables d'Oveng

Cameroun: les appuis du Cerac aux populations vulnérables d'Oveng

Des dons ont été remis aux personnes handicapées, à celles du 3e âge et aux femmes rurales de la zone, samedi dernier.

Le 3 mars 2018 restera un jour mémorable pour les populations d’Oveng, petite cité du département du Dja et Lobo, perdue dans la forêt équatoriale, aux confins de la frontière avec le Gabon. C’est que le Cercle des amis du Cameroun (Cerac), association caritative fondée par la première dame, Chantal Biya, les a ciblées dans le cadre de sa toute dernière action humanitaire.
Une attention résultant en la remise de dons aux personnes handicapées et du troisième âge, ainsi qu’aux femmes rurales de cette localité de 11 000 âmes. Concrètement, des groupes électrogènes, motopompes, pressoirs à huile, moulins à écraser les vivres frais et secs, des égreneuses, tronçonneuses, pulvérisateurs, porte tout, brouettes, machettes, houes, machines à limer, surfileuses, plantoirs et autres bottes sont devenus en un jour la propriété de ces communautés.
Pour ne pas faire les choses à moitié, le Cerac a également offert des denrées alimentaires, des effets

vestimentaires et des produits de première nécessité aux concernés. Cerise sur le gâteau, un ballot de 100 pagnes de la Journée internationale de la femme a été remis, en prévision de la célébration du 8 mars.
« Merci maman Chantal pour cette expression d’amour véritable. De mémoire de natif d’Oveng, cela ne s’était jamais vu », a soutenu le maire de la commune d’Oveng, Samuel Abiaya, reconnaissant. Didier Ndongo, personne en situation de handicap, représentant des bénéficiaires des dons a abondé dans le même sens.
« Cette autre sortie confirme une fois de plus que le Cerac et sa présidente fondatrice sont prêts à braver tous les obstacles pour témoigner leur solidarité aux personnes vulnérables. […] Nous promettons de faire bon usage des dons reçus aujourd’hui. Nous nous engageons à devenir des acteurs de développement de notre pays », a-t-il promis.
A sa suite, les délégués départementaux des ministères des Affaires sociales, de la Promotion de la Femme et de la Famille pour le Dja et Lobo ont précisé les enjeux de cette action du Cerac pour l’inclusion des personnes vulnérables. Emerveillés par l’œuvre de la première dame soutenue par le Cerac, les deux responsables ont solennellement invité les bénéficiaires à en impacter leur environnement.
« La première dame a pleinement conscience du rôle essentiel qui est dévolu à la femme rurale, s’agissant du bien être de nos familles et du développement de notre pays. En lui donnant les moyens d’accéder à l’agriculture de seconde génération, tel que prônée et voulue par le chef de l’Etat, le Cerac et sa présidente fondatrice vont permettre à la femme rurale d’accroître sa productivité, d’ajouter une plus value à ses productions, d’augmenter ses revenus et de participer ipso facto au développement du pays », a succinctement déclaré le chef de la délégation du Cerac à Oveng, Mme Aïssa Motaze, secrétaire générale de l’institution.
Avant de témoigner également l’affection de la première dame aux personnes frappées par le handicap. « Chacun devrait faire un effort personnel pour que le Cameroun devienne une société toujours plus fraternelle et harmonieuse », a-telle conclu.


Yvette MBASSI-BIKELE

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac