Next
Sport Pari 1xbet

Cameroun - Legislatives et municipales 2013: Pour la premiere fois dans la capitale, la suprematie du Rdpc est contestee :: Cameroon

Cameroun - Legislatives et municipales 2013: Pour la premiere fois dans la capitale, la suprematie du Rdpc est contestee :: Cameroon

En attendant la publication des résultats du double scrutin de lundi, Yaoundé retient son souffle. Dans un certain nombre de circonscriptions de la capitale du Cameroun, la compétition s’annonçait serrée entre le Rdpc, qui règne sans partage sur Yaoundé et le Mfoundi depuis le retour au multipartisme, et le Mrc, une jeune formation politique basée à Yaoundé et qui, pour sa première bataille électorale a fait de la capitale du Cameroun un enjeu important.

Certes, d’autres partis étaient en course à l’occasion de ce double scrutin (le Sdf et l’Undp à Yaoundé 6, Grand Cameroun à Yaoundé 3 pour les municipales, le l’Upc pour les législatives), mais la bataille qui a le plus retenu l’attention est celle entre le Mrc et le Rdpc. Le nom des deux formations politiques est souvent revenu lors des opérations de dépouillement lundi.
Les témoignages recueillis dans certains bureaux de vote à Yaoundé font état de statistiques plutôt serrées entre les deux partis. Certains évoquent même un partage de sièges presque acquis aux législatives. Ce qui offrirait quatre sièges à l’un des partis et trois à l’autre. Déjà, avant le scrutin de lundi dernier, les observateurs avaient noté que certains arrondissements de Yaoundé seraient le théâtre d’une bataille particulièrement ardue.

L’arrondissement de Yaoundé 2 venaient en tête de ceux-ci, avec, pour le Mrc, une tête

de liste aux élections municipales qui est transfuge du Rdpc et qui a gardé une certaine popularité en ces lieux. Si Yaoundé 1 semblait plus acquis au Rdpc, les premiers témoignages à l’issue du scrutin donnent désormais la possibilité d’entrevoir un partage de sièges entre les deux principales forces en présence. A Yaoundé 3 aussi, on n’est pas loin d’une surprise. Selon certaines sources, le Mrc y aurait fait une entrée en force.

Seuls les arrondissements de Yaoundé 4 et 5, où le Rdpc ne faisait pas véritablement face à la concurrence lui semblent acquis.

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac