Next

Boucle ferroviaire du Niger: bye bye Bolloré, bonjour la Chine

Boucle ferroviaire du Niger: bye bye Bolloré, bonjour la Chine

Dans un entretien accordé à l’hebdomadaire français Challenge, le président béninois, , estime qu’il faut que Bolloré sorte du grand projet ferroviaire de la boucle du Niger.

Long de 3000 km, ce chantier pharaonique attribué au groupe français en 2013 n’a pas avancé depuis, empêtré dans un bras de fer judiciaire.
Les magistrats ont donné raison au rival de Bolloré, l’homme d’affaires béninois Samuel Dossou, qui estime avoir des droits concédés antérieurement par le gouvernement béninois. «Il faut sortir de cet imbroglio juridique, souligne Patrice Talon. Les deux opérateurs doivent se retirer, à l’amiable, du projet. Et il faudra qu’ils soient indemnisés de façon équitable », rapporte Challenge.
Pour Patrice Talon, seule la Chine est capable de réaliser un tel projet de 3 milliards d’euros, qui doit relier Cotonou à Abidjan en passant par le Niger et le Burkina Faso. Pékin a d’ores et déjà donné son accord de principe.
Reste à savoir comment Paris verrait l’intrusion de l’Empire du Milieu dans son pré-carré pour réaliser un projet français datant de 1905.


Albert Savana

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac