Next

Cameroun - Ambazonie: Les combattants indépendantistes attaquent l'armée dans la ville de Buea

Cameroun - Ambazonie: Les combattants indépendantistes attaquent l'armée dans la ville de Buea

Les habitants de Buea, grande ville anglophone et capitale de l’Ambazonie au sud-ouest du Cameroun, se sont réveillés aujourd’hui tôt le matin par des tirs d’obus et d’armes automatiques.

C’est la première fois que des échanges de tirs ont lieu dans des quartiers de cette ville, quadrillée par un grand nombre de militaires depuis le début de la crise anglophone, fin 2016.
Selon des sources concordances, au moins cinq autres hommes en tenue ont été tués par des terroristes pendant les affrontements armés qui ont opposé ce lundi dans la ville de Buea et autres localités de la Région du Sud-Ouest. Les mêmes sources indiquent qu’une dizaine de rebelles sécessionnistes ont aussi péri dans les échanges de coups de feu.
Depuis fin 2017, les combats sont devenus quasi quotidiens entre les forces de sécurité camerounaises et les forces de restauration de l’indépendance dans les deux régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest d’un Etat anglophone qui avait brièvement vu le jour entre les deux guerres mondiales, sous mandat britannique.
Buea, était la capitale de l’Etat indépendant entre 1922 et

Likebets
1961.
Selon le gouvernement, plus de 80 membres des forces de sécurité ont été tués depuis le début du conflit armé. Le bilan d’aujourd’hui n’est pour l’instant pas connu.
Quelque 160.000 personnes ont dû fuir leur logement à la suite des violences, selon l’ONU, et 34.000 se sont réfugiées au Nigeria, selon des ONGs.

  • 1 commentaires pour cet article
  • Kome
    Kome

    Aucun Etat pareil n'a jamais existé. Fausses infos

    Fermer
    Fermer
    Voulez-vous signaler ce commentaire de Kome aux administrateurs du site?

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac