Next

Cameroun: Crise anglophone : 07 morts dans le Nord-ouest

Cameroun: Crise anglophone : 07 morts dans le Nord-ouest

Pris dans une embuscade de week-end, des gendarmes ont échangé des tirs avec des séparatistes ; ils ont éliminé quelque 6 d’entre eux en perdant un des leurs.

L’une des 07 victimes de ces altercations est un gendarme qui officiait dans la patrouille opérationnelle. Son corps sans vie a été retrouvé dans les maquis, à coté de 6 autres, par ses collègues en mission de soutien. Comme l’a rapporté le Col. Didier BADJECK, communicant du Ministère de la défense, ce soldat était d’une escorte d’éléments de la gendarmerie d’Andek cheminant avec quelques-uns du Bataillon troupes aéroportées (BTAP) de Koutaba à bord d’un Pick-up qui ont été surpris par un guet-apens est tombée des sécessionnistes à Tuguy, près de Mbengwi dans le département de la Momo. Outre l’unique mort enregistré chez les soldats, cinq autres s’en sont tirés avec des blessures après quelques échanges de tirs nourris. 237online a également appris que 6 séparatistes ont été refroidis. Bien d’autres dont le nombre n’a pas été précisé ont emporté des armes et des munitions appartenant à l’armée camerounaises ; le

Pick Up des soldats a été incendié. C’est dire que le sang continue de couler dans les régions à majorité anglophones. Peut-être attendra-t-on la mise en œuvre effective du plan d’assistance humanitaire d’Urgence avec d’une enveloppe de 12,7 milliards FCFA, initié par le gouvernement pour secourir les déplacés (quelque 74 994 personnes à ce jour) et autres victimes de la crise, pour voir s’achever un conflit qui a déjà couté la vie à un peu plus de 81 soldats, et à plusieurs dizaines de civils.


Romulus Dorval KUESSIE, 237online.com

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac