Next
Sport Pari 1xbet

Issa Hayatou: Blatter a beaucoup fait pour l'Afrique

Issa Hayatou: Blatter a beaucoup fait pour l'Afrique

Le président de la Caf s’est exprimé après la démission du président de la Fifa mardi.

“J’ai été surpris. Personne ne pouvait s’imaginer qu’il allait démissionner trois-quatre jours après [le congrès]“, assure d’emblée Issa Hayatou, président de la Confédération africaine de football (CAF) dans une interview téléphonique à France 24, peu après l’annonce de la démission de Sepp Blatter de la présidence de la Fédération internationale de football (Fifa). “Il a ses raisons. J’ai pris bonne note qu’il organisera un congrès extraordinaire entre décembre et mars 2016. Nous allons voir ce qui pourra arriver entre temps. Mais la surprise est totale“, ajoute-t-il.
Interrogé sur sa possible candidature à la succession de Sepp Blatter, Issa Hayatou le dit tout de go : “Non. J’ai été candidat en 2002, je n’ai pas été élu. Mon âge ne me permet plus de briguer [la présidence de la Fifa]. J’ai 69 ans, Blatter a 10 ans de plus que moi. Je ne peux pas me permettre d’être candidat.”

Le président de la CAF, qui avait soutenu Sepp Blatter dans sa candidature à la réélection, souhaite que la Fifa se tourne vers l’avenir. “Qui peut accepter qu’il y ait la corruption quelque part ? Comme l’a souligné le président de la Fifa, il va falloir refaire une Fifa qui soit acceptée par tout le monde.”
Il rend aussi hommage au bilan du président démissionnaire : “Toutes les mesures qu’il a annoncées (limitation des mandats, etc.) sont les bienvenues. Je suis absolument d’accord qu’il puisse organiser tout ça avant de quitter [son poste]”. Il met particulièrement en avant son bilan africain : “En ce qui nous concerne, Blatter a beaucoup fait pour le continent africain, comme pour le reste du monde d’ailleurs. Tout ce qu’il a donné, c’est de manière équitable. Il a soutenu les petites fédérations : il a toujours distribué la même chose au niveau des 209 fédérations du monde.”
S’il ne s’avance pas sur le successeur de Sepp Blatter, Issa Hayatou est catégorique : “Quel que soit le successeur [de Blatter], il devra composer avec l’Afrique, il ne pourra pas faire autrement.” Il rappelle que la CAF rassemble 54 pays, autant que l’Union des associations européennes de football (UEFA). “J’espère que ce sera quelqu’un d’averti, qui connaît le football, qui pourra composer avec l’ensemble de la famille“, conclut le président de la CAF sur France 24.

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac