Next
Sport Pari 1xbet

Cameroun - Opération épervier: Atangana Kouna ramené comme un colis

Cameroun - Opération épervier: Atangana Kouna ramené comme un colis

Porté disparu depuis quelques jours, l’ex-ministre de l’Eau et de l’Energie a été ramené hier à Yaoundé par vol spécial.

Hier, c’est un après-midi ordinaire qui s’écoule à l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen. Des voyageurs, qu’accompagnent leurs proches, effectuent des allées et venues. Par petits groupes, les conversations vont bon train en attendant de remplir les formalités qui précèdent l’embarquement. Aucun commentaire ne fuse au sujet de l’éventuel retour de Basile Atangana Kouna, ex-ministre de l’Eau et de l’Energie (Minee).
Seuls quelques policiers postés de part et d’autre de l’aéroport semblent avoir l’information. Initialement prévu à 18h, l’atterrissage d’un vol de la compagnie Air France est reporté à 19h45mn. Dans le hall, l’accès à certaines zones, comme celle réservée à la sortie des passagers, est proscrit. Les différentes portes de sortie sont hermétiquement fermées. Excepté l’entrée principale.
Il est 18h20mn lorsque des usagers sont surpris d’apercevoir un avion se poser sur la piste d’atterrissage sans se faire véritablement annoncer. « Il est déjà là », lance un homme en uniforme à

son collègue, à voix basse. Au même moment, trois policiers se chargent d’expulser des spectateurs derrière la baie vitrée qui donne sur la piste d’atterrissage. Au bas de la passerelle, se gare immédiatement un imposant véhicule de couleur noire. Difficile de noter la marque de cette voiture du fait de la distance et du cordon de sécurité. Une poignée de minutes plus tard, un deuxième véhicule, tout aussi imposant, se positionne. Les deux conducteurs maintiennent les moteurs allumés.
Sept minutes après l’atterrissage, trois hommes descendent de l’avion, têtes baissées. Le premier est vêtu d’un polo rouge et d’un pantalon jean. Au milieu, on peut reconnaître Basile Atangana Kouna, qui arbore une chemise carrelée et un pantalon jean également. Les mains croisées dans le dos, il semble avoir été menotté. La dernière personne vêtue d’un costume guide l’ancien ministre vers l’un des véhicules immobilisés.
La scène est vécue à bonne distance par des curieux. Les policiers en faction interdisent toute prise d’images. Sous une escorte légère, le véhicule ayant à son bord l’ex-Minee prend la direction du coeur de la capitale. Aux dernières nouvelles, Atangana Kouna, qui aurait été rattrapé au Nigeria, serait en détention au secrétariat d’Etat à la Défense. Du reste, on retiendra que le jeudi 22 mars 2018, jour de commémoration de la Journée mondiale de l’eau, a également été le jour de l’arrestation de Basile Atangana Kouna, ancien ministre de l’Eau et de l’Energie, en fuite après sa sortie du gouvernement le 2 mars dernier. La cavale de l’ex-Minee aura finalement été de courte durée.


Claude Olivier Banaken

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac