Next
Sport Pari 1xbet

AHMAD AHMAD prend les rennes de la CAF

AHMAD AHMAD prend les rennes de la CAF

Alors qu'il était pour la huitième fois candidat à sa succession au poste de président de la CAF, le camerounais Issah AYATOU s'est vu détrôner par le malgache AHMAD AHMAD sur une large victoire à l'issue de l'élection tenue ce 16 mars 2017 en Éthiopie.

AHMAD AHMAD a obtenu les suffrages de 34 des 54 fédérations africaines votantes lors du scrutin organisé ce 16 mars 2017 en marge de la 49em assemblée générale de la CAF, organisée  dans la capitale éthiopienne (Addis Abeba). Rien n'aurait pourtant auguré d'une telle victoire car c'est très souvent sans opposition majeure que Issah HAYATOU à la tête de la CAF depuis 1988 se voyait jusqu'ici reconduire à son poste. De nombreuses voix (personnes publiques et anonymes) se sont levées pour dénoncer « l'obstination déloyale et démesurée du vieux HAYATOU » de se maintenir aux affaires, un  programme novateur et pertinent soutenu par un plus jeune,  voilà certainement qui ont permis à AHMAD AHMAD de déchoir celui qu'on qualifiait d'indéracinable. Entre les lignes de son projet, le nouveau patron de la CAF affiche non seulement son intention  d'accorder une pleine autonomie aux fédérations africaines, mais milite pour une meilleure protection

juridique pour les joueurs et les clubs africains, et la désignation par le congrès  du pays organisateur de la biennale du Football Africain entre autres mesures . Un échéancier que l'ancien ministre malgache des pêches, et jusque là président de la confédération malgache de Football espère pouvoir être à la hauteur des défis qui interpellent l'Afrique.
A l'évidence c'est un nouveau départ pour cette institution. Mais on n'oubliera pas que c'est sous la férule de Issah AYATOU que la CAF a relevé ses plus grands exploits. Il a concédé à la CAN une plus  grande référence, le nombre de participants à la Coupe d'Afrique des Nations est passé grâce à lui  de 8 (1992 ) pays à 16 ( 2017) et c'est sous son règne également que l'Afrique a  migré à 5 places en coupe du monde. À 70 ans, l'oeuvre  du  premier africain président (et réformateur) de la FIFA fera indubitablement date dans l'histoire.
Mais L'honneur est à présent à AHMAD AHMAD qui a en point de mire de plafonner l'âge limite pour trôner à la CAF, à la différence d’Hayatou, il se montre également ouvert à une CAN à 24. Mais nul doute que son chantier prioritaire concernera la nouvelle répartition des places pour l’Afrique à la Coupe du monde à 48 à partir de 2026, alors que le continent table sur dix représentants.

Romulus Dorval KUESSIE, 237online.com

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Ccere Cameroun