Next
Sport Pari 1xbet

CAN féminine 2018: Une qualification sans fioritures pour les lionnes du Cameroun

CAN féminine 2018: Une qualification sans fioritures pour les lionnes du Cameroun

Le Cameroun a validé son ticket samedi dernier en asphyxiant le Congo comme au match aller sur le score de 5-0.

Il y a deux ans, en sa qualité d’U-17, elle les regardait devant son petit écran. Samedi dernier au stade Ahmadou Ahidjo, Dolores Tsadjia a honoré sa toute première sélection chez les A. une première cape fêtée de la plus belle des manières à travers une prestation sans complexe, un bel allant offensif et une victoire à la clé. En effet, le Cameroun, vicechampion d’Afrique en titre, a corrigé le Congo 5-0. Soit 10-0 sur l’ensemble des deux matchs. Et la petite nouvelle a plutôt marqué les esprits sur le flanc droit. Par rapport au match aller, Joseph Ndoko a laissé au repos Madeleine Ngono Mani, Jeannette Ngock Yango, Isis Sonkeng et Mpeh Bissong. Gabrielle Aboudi Onguene, Geneviève Ngo Mbeleck, Marlyse Ngo Ndoumbouk et Dolores Tsadjia débute la rencontre. Il faut dire qu’il n’y a véritablement pas eu match. Tellement le Cameroun a dominé son sujet. La gardienne Annette Ngo

Likebets
Ndom va happer son premier ballon à la 45e minute de jeu. Le premier corner congolais interviendra quant à lui, à la 76e minute. Tout au long de la partie, les Lionnes indomptables se sont fait plaisir et ont procuré de la joie à leur public. Fortement plébiscitée à l’applaudimètre, « la petite voiture », Gabrielle Aboudi Onguene n’aura pas déçu. Elle s’est offert un doublé en l’espace de quatre minutes pour inscrire les troisième et quatrième buts du match. A la 51e minute, elle est à la conclusion d’un « commerce triangulaire » impulsé par Christine Manie et Ngo Ndoumbouk à la dernière passe. A la 54e minute, la gardienne congolaise, Chancelia Ngamakita se troue dans sa sortie et la meilleure joueuse de la CAN 2016 marque de la tête dans le but vide. Avant ce festival, Gabrielle Aboudi dans une copie conforme du troisième but, permet à Nchout Njoya Ajara d’ouvrir la marque après 20 minutes de jeu. Deux minutes plus tard, Thérèse Abena sur un coup franc excentré des 20 mètres, loge le cuir dans la lucarne gauche de la cage congolaise. Crédité d’un bon match, la joueuse de Louves Minproff marque comme au match aller et aurait pu prétendre au doublé. A la 55e minute, elle expédie un tir qui échoue sur la barre transversale. A la 85e minute, Henriette Akaba enroule parfaitement son ballon pour le cinquième but. Dès à présent, le Cameroun dispose de cinq mois pour préparer de façon efficiente la prochaine CAN Ghana 2018. En rappel, pour les trois premiers, cette compétition prévue en novembre prochain, est qualificative pour la prochaine coupe du monde France 2019.


Yannick ZANGA

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac