Next
Sport Pari 1xbet

Cameroun 2019: Olembe met les bouchées doubles

Cameroun 2019: Olembe met les bouchées doubles

Les travaux se sont accélérés ces derniers jours à la suite des réajustements ayant entraîné la démission dd l’ancien chef de projet.

A notre arrivée au complexe sportif d’Olembe lundi dernier, la car- gaison n’est pas complète. Les derniers éléments du deuxième contingent des matériels préfabriqués en provenance d’Italie manquent encore à l’appel. Avec leur arrivée annoncée pour la soirée, 9000 tonnes de matériels seront définitivement à bon port.
Une cargaison qui se décline en trois grues de 300, 220 et 100 tonnes qui, après vérification d’usage viendront s’ajouter aux neuf grues opérationnelles. On dénombre également 384 dalles, 189 poutres, 118 colonnes et 254 gradins destinés pour les zones nord, sud et est du stade.
En compagnie de son excellence Roger Milla (très sollicités par les ouvriers locaux et étrangers, ndlr), ambassadeur itinérant à la présidence de la République, nous nous déportons dans la zone sud du stade. On croit assister à une partie géante de Lego. Une grue de 100 tonnes transporte et installe les poteaux de 12,30 tonnes au

deuxième niveau de la tribune. Un palier qui sera relié à la rame d’entrée des spectateurs qui servira de couverture au centre commercial.
Déjà installées sur la face sud, les dalles de 12mètres fraîchement arrivées de Douala durant le week-end sont disposées sur des poutres reposant sur les colonnes (coulées sur place et préfabriquées). L’opération d’une dizaine de minutes par poutre est effectuée par des ingénieurs italiens. Cependant, le chef d’équipe est mécontent de la lenteur du chauffeur de la grue. Qu’à cela ne tienne, Sam Thamin, directeur général du Groupe Piccini au Cameroun prend congé d’eux, en leur adressant un «respeto (traduction française de respect) !».
Dans la zone Est, les armatures en pente, toutes en fer, nécessaires pour le coulage des fondations et des principaux piliers des tribunes ont été érigées. A l’opposé, côté ouest, les fondations de la tribune officielle sont à moitié achevées. Sans ballon, nous faisons notre entrée sur l’aire de jeu. Du moins, ce qui en tient lieu.
Par endroits, des points de références topographiques ont été marqués. De cette position on peut clairement identifier les poutres premières. Elles désignent de gros éléments structurels sous forme d’escalier sur lesquels sont placés les gradins qui supporteront à leur tour les sièges. Lorsque nous quittions les lieux, la pose des premiers gradins était imminente.
A 10 mois de la date de livraison du stade (28 décembre 2018, ndlr), ces réalisations ont une incidence sur les chiffres indiquant le taux de réalisation des travaux. «Sur la base des activités prévues dans le planning, nous atteignons aujourd’hui un taux de 31%», nous indique Sam Thamin, Dg du Groupe Piccini Cameroun. Un calcul qui prend exclusivement en compte les travaux réalisés sur le site du complexe sportif d’Olembe, faut-il le préciser .


Yannick ZANGA

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac