Next
Sport Pari 1xbet

Cahier de charges Can 2019: Les exigences techniques et infrastructurelles de la CAF

Cahier de charges Can 2019: Les exigences techniques et infrastructurelles de la CAF

L’association organisatrice créera et mettra en place un comité local d’organisation ou COL, qui sera responsable de -et dédié exclusivement à- l’accueil et de l’organisation matérielle du tournoi final.

L’association organisatrice doit prévoir un minimum de 6 stades de compétition pour les candidatures individuelles ou un minimum de 8 stades de compétition pour les candidatures communes (Co-organisation). Il s’agit de deux (2) stades de compétition d’une capacité minimale de 15 000 spectateurs; un minimum de deux (2) stades d’une capacité minimale de 20 000 spectateurs; un minimum de deux (2) stades d’une capacité minimale de 40 000 spectateurs. Chaque site doit posséder deux (2) terrains d’entrainement (de gazon naturel) ainsi qu’un (1) terrain d’entrainement de réserve (gazon naturel) qui pourra être utilisé en cas d’urgence. Chaque site hôte doit avoir un terrain d’entrainement additionnel pour les arbitres.
La Caf doit superviser la mise en oeuvre globale de la sélection et de l’entretien de la gestion des pelouses. Une association nationale qui se porte candidate à l’organisation de la Caf s’engage à déposer avec son dossier de candidature un document

Le courant électrique tue. Faisons-y attention
signé par le Ministre en charge des Sports dans lequel le pays s’engage à transmettre à la CAF au plus tard 12 mois après sa désignation un plan détaillé des pelouses (y inclus les types) des terrains de compétition et d’entrainement. Le plan déterminera les différentes étapes de préparation des pelouses pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations.
L’association organisatrice doit fournir les infrastructures et services techniques associés prévus par les directives de la Caf (comprenant notamment sans que cela soit exhaustif l’alimentation électrique, l’éclairage, l’approvisionnement en gaz, le chauffage, l’air conditionné, des unités de réfrigération, les réseaux câblés, les lignes téléphoniques), afin de permettre l’accueil et l’organisation du tournoi final et des évènements officiels à la satisfaction de la CAF, et comprenant également les infrastructures nécessaires à la bonne exécution des obligations de la Caf envers les affiliés commerciaux et les diffuseurs concernant la mise en oeuvre respectivement des droits marketing et des droits médias sur chaque Site.


Sécurité
Le pays organisateur doit soumettre à la CAF, au moins 6 mois avant le match d’ouverture du tournoi final, des recommandations en matière hébergement adapté en hôtels situés à proximité de chaque site pour les représentants des médias, les affiliés commerciaux, les diffuseurs et la société de production audiovisuelle. Le pays organisateur doit soumettre à la CAF, au moins 6 mois avant le match d’ouverture du tournoi final, une liste des hôtels avec lesquels elle aura contracté et situés à proximité de chaque site, pour les besoins de la délégation de la CAF. L’équipe de la CAF en charge des visites d’inspection aura la pleine responsabilité de l’approbation des hôtels recommandés par l’association organisatrice et de la supervision de l’ensemble du plan hébergement pour le tournoi final (réservation de chambres, annulation de réservations, gestion des disponibilités, etc. ...).
Enfin, le pays organisateur doit prendre toutes les mesures nécessaires en vue de s’assurer que, durant le tournoi final, tous les transports terrestres et aériens nécessaires seront à la disposition de la délégation de la CAF selon les exigences de la CAF. De même, des mesures de sécurité appropriées sont prévues et mises en oeuvre afin que soit garanti le niveau de sécurité le plus élevé tout au long du tournoi final. Au plus tard six (6) mois avant le coup d’envoi, les autorités administratives compétentes, suivant les conseils et avec l’aide de la CAF, établiront par écrit un plan de sécurité détaillé pour tous les aéroports, gares et lieux du même type, ainsi que pour les sites. Le plan de sécurité doit être conçu sur le modèle des meilleures références issues des précédents tournois de la CAF et autres événements sportifs internationaux majeurs, en tenant compte des risques particuliers que peuvent rencontrer certaines équipes.

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac