Economie

An 60 de l’Auf : Ongola Fablab promeut les porteurs de projet de fabrication numérique

Dans le sillage du 60 ème anniversaire de l’Agence Universitaire de la Francophonie ( AUF), couplé à sa 18ème Assemblée générale, s’est tenu le Hacmaker 60 de la Direction Régionale de l’Afrique Centrale et Grands Lacs ( Hacmaker 60 – DRACGL) de l’AUF. C’était à son siège, à Yaoundé, capitale politique du Cameroun.

Le 60ème anniversaire de l’AUF, ainsi que sa 18 ème Assemblée générale, ont été célébrés depuis Bucarest, du 21 au 24 septembre 2021. Dans sa volonté de stimuler la fabrication numérique, et ainsi donner plus de contenu aux festivités, il a été organisé un concours sur les projets de fabrication numérique : Hacmaker 60 – DRACGL. A Yaoundé, c’est Ongola Fablab qui était à l’honneur, tandis qu’à Kinshasa, c’était Lisungi Fablab.

Le Hacmaker 60 – DRACGL est un moment où des équipes de trois personnes ayant des idées d’une solution innovante, sont réunies dans le même espace physique pour prototyper des objets pendant deux jours consécutifs. Il s’agit en fait selon Bassirou Mohamet le responsable Projets d’Ongola Fablab de Yaoundé, de produire une solution rapide à un problème donné. Aussi selon ce responsable projets, le critère temps est-il très important.

Ongola Fablab
Ongola Fablab promeut les porteurs de projet : Deuxième prix

Lors de la finale à Ongola Fablab vendredi dernier, cinq équipes ont défilé devant un jury présidé par Mariette Moulongo, coordonnatrice de l’incubateur de l’Ecole nationale supérieure polytechnique de l’Université de Yaoundé 1, avec pour membres le Dr. Thomas Mboa, enseignant à l’Ecole supérieure des sciences et techniques de l’information et de la communication ( Esstic ) de Yaoundé, et Frédéric Tchuinkea, censeur au lycée de la Cité – Verte à Yaoundé. Le groupe porteur du projet de fabrication de coques écologiques de téléphone androïde à base du bois de bambou, a été désigné meilleur. Il a été suivi par les autres projets, portant notamment sur une poubelle automatique rechargeable au soleil ; Akwamed le projet de contrôle du système en pisciculture et agriculture ; Agrobot un système collaboratif à taille humaine. Les différents groupes étaient constitués d’ingénieurs et informaticiens de plusieurs universités camerounaises, dont l’Institut universitaire de technologie de l’Université de Douala, mais aussi de l’Université protestante.

Pour la cérémonie de clôture des 60 ans de l’AUF à l’Ecole nationale supérieure polytechnique de Yaoundé, des prix ont été octroyés aux porteurs de projets. Le Hacmaker 60 – DRACGL pour son concours international d’entrepreneuriat étudiant  » 60 secondes pour convaincre« , a primé entre autres, Charles Stéphane Zokoubadi de l’Université Omar Bongo ( 2 è prix).

Ongola Fablabet porteurs de projet
Ongola Fablab et les porteurs de projet

« Le HACKMAKER 60-DRACGL est un moment où des équipes (de 3 personnes) ayant des idées d’une solution innovante se réunissent dans le même espace physique pour prototyper en 48 heures chrono, soit deux jours consécutifs. En collaborant sur des tâches ciblées pendant cette période, les «makers» sont capables de produire une solution rapide au problème donné.
A travers ce concours, nous voulons offrir aux participants un cadre d’expression et de développement de tout projet numérique en lien avec le développement social et l’atteinte des ODD ( Objectifs de développement, Ndlr). Les équipes utilisent les machines-outils des Fablabs (découpeuse laser, découpeuse vinyle, fraiseuse CNC, imprimantes 3D, microcontrôleurs et composants électroniques) pour fabriquer leurs prototypes.
De manière spécifique, le concours vise à :
• Développer l’esprit d’équipe, le partage
• Favoriser l’esprit d’entrepreneuriat chez les participants ;
• Accélérer la transformation digitale ;
• Développer la créativité, l’expérimentation et le droit à l’erreur ;
• Stimuler la créativité des équipes et les aider à adopter une démarche « Learning By Doing » ;
• Promouvoir le développement technologique de la sous-région Afrique centrale à travers les FabLabs ;
• Encourager la collaboration entre les FabLabs de la sous-région Afrique centrale (Fablabs de l’AUF et ceux d’autres institutions). », a précisé Monsieur Bassirou d’Ongola Fablab de Yaoundé.

237online.com : Huguette Manyim

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page