Alexandre Benalla condamné à trois ans de prison, dont deux avec sursis

Alexandre Benalla

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné l’ancien chargé de mission Alexandre Benalla à trois ans de prison, dont deux avec sursis, pour un certain nombre de faits qu’il ait commis lors de la manifestation du 1er mai 2018, a rapporté vendredi Le Parisien.

M. Benalla a été inculpé de 12 chefs d’accusation au total, notamment de violences à l’encontre de manifestants, d’ingérence dans le travail de la police et d’utilisation illégale de passeports diplomatiques. Le parquet a requis un an et demi de prison avec sursis, une amende de 500 euros, ainsi qu’une interdiction d’exercer une fonction publique pendant cinq ans et de porter une arme pendant dix ans.

M. Benalla a été autorisé à purger sa seule année de prison en étant assigné à résidence avec un bracelet électronique, not BFM TV.

Un autre accusé, Vincent Crase, ancien membre de La République En Marche, a été condamné à deux ans de prison avec sursis, à une amende de 500 euros et à une interdiction de port d’armes pendant dix ans, ainsi qu’à la remise des armes qu’il détenait.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *