Affaire MRC: Olivier Bibou Nissack interdit de quitter le Cameroun - 237online.com
Politique

Affaire MRC: Olivier Bibou Nissack interdit de quitter le Cameroun

Le porte-parole du président national du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) Maurice Kamto a fait cette révélation au cours de l’émission d’Equinoxe télévision « Dimanche avec vous édition » du 19 mai 2019. « C’est une décision qui a été prise récemment.

Les autorités qui l’ont décidé. Au niveau de la délégation générale à la sûreté nationale, on a estimé qu’on pouvait arbitrairement me priver de ma liberté d’aller et venir. Donc il y a une décision d’interdiction de sortie du territoire qui a été prise à mon encontre », a dit l’opposant. La mesure ne semble pas l’avoir affecté outre mesure. Bien au contraire.

« Je m’en suis senti honoré. J’ai trouvé que ça manquait d’intelligence. Jusqu’à présent j’ignore ce que l’on me reproche. Je n’attends que de voir ou de savoir. Mais pour quelqu’un qui ne possède pas de passeport, on se demande qui renseigne finalement notre délégation générale à la Sûreté nationale. Ils devraient savoir qu’à partir du moment où je suis démuni d’un titre de voyage comme le passeport, ce n’est pas la peine de prendre une telle mesure. Parce que je ne peux pas techniquement sortir du territoire. J’ai été très honoré par cette marque d’inimitié venant d’un régime qui en effet n’est pas mon ami parce qu’il est illégitime et prospère sur des choses qui n’honorent pas notre pays. De savoir qu’officiellement, vous me considérez comme un ennemi, une menace, un adversaire, tout ça à la fois, je me suis senti honoré », fait savoir ce féru de la cause panafricaniste.

Pour expliquer le fait qu’il ne possède pas de passeport Bibou Nissack déclare qu’il n’en a jamais voulu. Ce choix représente pour lui « un acte militant, un engagement pour son pays, qui repose sur le fait que l’on se dise : « le Cameroun c’est tout ce qu’on a ».

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer