Aéroports Du Cameroun: Les 14 crimes de Ntongo Onguéné

Les faits que le Ministère public reproche à l’ex-Directeur général. Cette procédure a été appelée pour la première fois le 14 janvier 2015 devant le Tribunal criminel spécial.Elle oppose le Ministère public et l’Etat du Cameroun (Adc) à Ntongo Onguéné Roger, ses anciens collaborateurs et autres prestataires, en tout six coaccusés dont un décédé. Les faits récriminés remontent courant 2003-2007. Le Ministère public lors de ses réquisitions leur a opposé les crimes de coaction de détournement de deniers publics (Ddp), usage de faux en écriture de commerce et de banque, falsification de preuves et prise d’intérêt direct dans un acte.
L’Agence nationale des investigations financières (Anif) a sonné l’alarme par correspondance du 20 septembre 2007 qui salissait le Procureur de la République près le Tribunal de grande instance du Mfoundi. La correspondance de l’Anif mettait en cause le Dg des Adc, Ntongo Onguéné Roger. La correspondance relevait les irrégularités dans la passation des Marchés et leur exécution, les opérations irrégulières de retrait dans les banques.
Le rapport du commissaire aux comptes Dissack Delong relèvera les malversations diverses. Dans son réquisitoire, le Procureur général a cité nommément Ntongo Onguéné et Bengono Christophe Désiré comme les piliers centraux de ce vaste détournement, sans oublier tous les autres accusés.
Au cours de son réquisitoire, le défendeur de la loi avait énuméré au passif de Ntongo Onguéné et ses coaccusés, quatorze chefs d’inculpation. Tous ces actes incriminés ont été posés, selon l’accusation, ensemble et de concert, entre l’ex-Dg, Bengono Christophe, ancien Dfc et autres. Sans être exhaustif dans la chaîne de détournement, on peut relever:- 82 millions de FCfa décaissés par Mbengono M. Arlette (prestataire), 95.413.013F, appartenant aux Adc retirés dans les livres de la micro-finance ‘’FIFFA’’ par Bisso Liliane, prélèvement direct en banque de 26.062.000F (Adc) et 10.137.013 (Adc) par Ndongo Sylvestre pour marchés fictifs, 278.176.858F par virement au bénéfice de Mbengono M. Arlette, pour une compensation non justifiée, 50.000.000F (Adc) reproché à Eny Prosper (prestataire décédé) et Bengono Sylvestre pour prestation fictive…Last, not the least, la prise d’intérêt directe au travers le véhicule personnel de Ntongo Onguéné.
La voiture de marque Toyota ‘’Camry’’ sera vendue aux ADC à 42 millions de FCFA et poussières. La somme sera payée par une micro-finance. Selon le rapport de l’expert, les sommes présumées détournée étaient domiciliées dans les micro-finances inconnues des Adc. Au total, Ntongo Onguéné doit à titre personnel aux Adc, la somme de 1.094.000.000 Fcfa. Son collaborateur et bras séculier, Bengono Christophe D. doit 1.061.000.000 Fcfa. A l’orée de ses réquisitions, le représentant du Ministère public avait déclaré les accusés coupables de détournement de deniers publics au préjudice de l’Etat du Cameroun représenté par les Adc. Au regard de la loi, ils bénéficient encore de la présomption d’innocence jusqu’au prononcé de la décision. L’audience reprend ce mercredi pour la suite des plaidoiries et éventuellement le délibéré sur la culpabilité

[b]Charles-Olivier Mbami[/b]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *