Politique

Acteurs du dialogue inclusif: Akere Muna, Incontournable acteur

Agé de 57 ans, l’ancien président du Conseil économique, social et culturel de l’Union Afrique, ancien vice –président de transparency international et avocat international, est l’un des camerounais les mieux renseignés sur les problèmes anglophones.

Son père, l’ancien premier ministre de l’État fédéré du Cameroun occidental, Salomon Tandeng Muna , instituteur né dans les Grassfields et devenu une icône nationale pour avoir été, lors de la décolonisation, l’un des artisans de la réunification des Cameroun anglophone et francophone , fut également vice-président de Ahmadou Ahidjo, puis président de l’Assemblée nationale.

Pendant la présidentielle du 07 octobre 2018 où il était candidat, Akere Muna a toujours montré son désir à ramener la paix en zone anglophone. Pour lui, l’Etat gagnerait à discuter avec les anglophones pour mettre un terme à cette crise qui perdure depuis 2016.

Pendant plus de deux décennies, l’ancien bâtonnier a travaillé sur la gouvernance, l’économie, mais aussi l’État de droit du Cameroun.

A la vérité, Akere Muna est sans doute l’un des Camerounais les plus influents du moment. Anglophone ayant fait des études secondaires dans les deux langues officielles, ce fringant avocat aux cheveux grisonnants parfaitement bilingue manie aussi bien le code civil que la Common Law.

Au-delà du barreau du Cameroun, figure dans son carnet d’adresses la majorité des avocats du continent, depuis qu’il a pris les rênes de l’Union panafricaine des avocats (UPA) en 2004.

Akere a été aussi vice-président de Transparency International (TI). Cette ONG anticorruption, fondée en 1993 par le juriste allemand Peter Eigen et qui a étendu ses branches dans une centaine de pays, s’impose comme interface entre pays du Sud et bailleurs de fonds.

L’influence de TI, qui a ouvert un bureau à Bruxelles depuis un an pour faire du lobbying auprès des institutions communautaires, est grandissante.

La branche camerounaise, dont Akere Muna a été le fondateur, est actuellement présidée par Charles Nguini, fils de l’ancien président de la Cour suprême du Cameroun, Marcel Nguini, et avocat formé chez Muna & Muna.

Akere est, par ailleurs, membre du Rotary Club Yaoundé-Collines, où il côtoie un certain nombre de personnalités en vue, comme Siegfried David Etame Massoma, l’ex-ambassadeur de Côte d’Ivoire Paul Ayoman Ambohale (récemment nommé à Madrid) ou le patron de presse Haman Mana.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer