International

164 personnes sont mortes à la suite d’émeutes au Kazakhstan (média)

Le nombre de morts lors des émeutes au Kazakhstan a atteint 164, a rapporté dimanche la chaîne de télévision Habar 24, citant des données du ministère de la Santé du pays.

Selon ses informations, 103 personnes sont mortes dans la ville d’Almaty, 21 dans la région de Kyzylorda, 10 dans la région de Djamboul et 8 dans la région d’Almaty.

Le ministère kazakh de la Santé a rapporté plus tôt dimanche que 2.265 personnes avaient demandé une aide médicale pendant les émeutes, dont environ 1.100 à Almaty. Trois mineurs ont été tués pendant les émeutes.

Lire aussi
L’UE est sceptique quant à l’arrivée de Truss au poste de la première ministre britannique

Pour rappel, des contestations ont commencé le 2 janvier dans plusieurs villes du Kazakhstan. Deux jours après, des émeutes se sont propagés sur Almaty et d’autres villes du pays pour se transformer ensuite en émeutes s’accompagnant de pillages et d’assauts de bâtiments publics. Des affrontements avec la police on fait des morts et des milliers de blessés dans les deux camps. Le président kazakh Kassym-Jomart Tokaïev a demandé de l’aide à l’Organisation du traité de sécurité collective (OTSC). Des unités des forces de maintien de la paix ont déjà entamé des opérations au Kazakhstan. Les autorités ont annoncé le 7 janvier le rétablissement des bases de l’ordre constitutionnel dans toutes les régions du pays. La situation la plus compliquée demeure à Almaty. M. Tokaïev a décrété le 10 janvier journée de deuil national dans le pays.

Lire aussi
Les médias britanniques accusent Johnson de nombreuses violations de mesures sanitaires

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page