11 projets majeurs pour booster l’intégration et le développement économique en CEMAC

CEMAC

La Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) a retenu 11 projets intégrateurs visant à renforcer l’intégration régionale et à stimuler le développement économique des pays membres.

Ces projets ambitieux, qui couvrent des secteurs clés tels que les infrastructures de transport, l’énergie et l’éducation, devraient avoir un impact significatif sur la coopération et la croissance économique en Afrique centrale.

Parmi les projets retenus figurent :

  1. La construction d’un pont sur le fleuve Ntem, qui améliorera le transport et la sécurité routière sur la route transnationale Kribi-Campo-Bata reliant le Cameroun à la Guinée équatoriale ;
  2. La construction de la voie express Lolabé-Campo (40 km) entre le Cameroun et la Guinée équatoriale ;
  3. La construction de la route Ndendé-Doussala (144 km) entre le Gabon et le Congo ;
  4. La construction de la route Kogo-Akurenam (sud-est Guinée équatoriale et Gabon) ;
  5. Le corridor Brazzaville-Ouesso-Bangui-N’Djamena (Congo-RCA-Tchad) ;
  6. L’aménagement hydroélectrique du barrage de Chollet et des lignes électriques Cameroun-Gabon-Congo-RCA ;
  7. L’interconnexion des réseaux électriques Cameroun-Tchad ;
  8. L’interconnexion du Cameroun avec les autres pays de la CEMAC par fibre optique ;
  9. La construction du port sec de Beloko (corridor Douala-Bangui) ;
  10. La construction du port sec de Dolisie (corridor Gabon-Congo) ;
  11. L’Université inter-États Cameroun-Congo (UIECC).

Ces projets, qui reflètent l’engagement de la CEMAC à promouvoir l’intégration et le développement économique dans la région, devraient contribuer à améliorer les échanges commerciaux, les infrastructures et les opportunités d’investissement en Afrique centrale.

TTSO / 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *